Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Football · Pas de football sans partage des revenus

Pas de football sans partage des revenus

Date de diffusion : 21 septembre 1982

Le 20 septembre 1982, à minuit, l'Association des joueurs de la Ligue nationale de football (NFLPA) déclenche une grève qui durera jusqu'au 21 novembre. La question des salaires est au cœur du différend entre les propriétaires des équipes et les joueurs.

Le journaliste de La Presse Réjean Tremblay explique que l'arrivée de nouveaux revenus liés à des droits de télédiffusion enrichit les propriétaires d'équipes.

Après 57 jours d'arrêt de travail, ces derniers obtiennent un revenu minimum pour les années d'expérience, une augmentation de salaires lors des camps d'entraînement et des séries de championnats. La couverture médicale, les régimes d'assurance et le plan de retraite sont bonifiées. Enfin, un système d'indemnité est instauré pour aider à la reconversion de carrière, une première mesure du genre dans le sport professionnel.

Pas de football sans partage des revenus

• Lors de la grève de 1982, les joueurs choisissent de divulguer la liste de leurs salaires comme moyen de pression. Une stratégie qui aura la conséquence de créer une spectaculaire inflation salariale les années suivantes. En effet, la connaissance des contrats deviendra un moyen de comparaison entre les joueurs et représentera l'expression du libre marché dans le sport professionnel.

• Avant la grève de 1982, des substituts pouvaient gagner plus d'argent qu'un joueur de premier plan à cause de la confidentialité des salaires. Par exemple, en 1981, le quart arrière substitut des 49ers de San Francisco, Guy Benjamin, touche 130 000 $ alors qu'il n'obtient que 171 verges par la passe. De son côté, le quart partant des Vikings du Minnesota, Tommy Kramer, ne reçoit que 100 000 $, même s'il franchit 3912 verges par la voie des airs.

• En 1982, la ligne à l'attaque (cinq joueurs) des Chiefs de Kansas City commande un salaire cumulé de 655 000 $. À titre de comparaison, les joueurs de la ligne offensive qui évoluent en 2004 pour la même équipe touchent un salaire total de près de 8 millions de dollars américains.

• C'est en 1922 que l'American Professional Football Association change son nom et devient la National Football League (NFL), qui comprend à ce moment-là 18 équipes.

Pas de football sans partage des revenus

Média : Radio

Émission : Présent édition québécoise

Date de diffusion : 21 septembre 1982

Invité(s) : Réjean Tremblay

Ressource(s) : Monique Belzil, Hélène Courchesne

Durée : 5 min 53 s

Dernière modification :
29 mai 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Janvier 1995 : fin du lock-out dans la LNH
Télévision
2 min 56 s
20 janvier 1995
Après 103 jours de lock-out, les joueurs de la Ligue nationale de hockey retournent sur la glace en janvier 1995.
Une première grève pour la LNH
Télévision
3 min 46 s
Une semaine avant le début des séries éliminatoires de 1992, l'AJLNH déclenche la première grève de l'histoire du hockey professionnel.