Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Faits divers · Déflagration à l'usine CIL

Déflagration à l'usine CIL

Date de diffusion : 2 octobre 1975

Le 1er octobre 1975, à 19 h 47, une déflagration à l'usine d'explosifs CIL de McMasterville, au sud-est de Montréal, se fait sentir à 8 km à la ronde. L'explosion tue huit ouvriers sur le coup et en blesse sept autres.

Le lendemain, sur les ondes de Radio-Canada, Michel Chartrand blâme avec virulence la société CIL et le traitement réservé aux travailleurs par le gouvernement québécois. Le syndicaliste fait alors campagne pour de meilleures normes de sécurité dans les usines et les chantiers de construction.

L'explosion survient dans un petit bâtiment de l'usine CIL où se fabriquait un nouvel explosif, le PowerMax 500. Commercialisé depuis le printemps 1975, ce composé chimique sert de substitut à la nitroglycérine.

La déflagration fait voler en éclats les fenêtres de maisons situées aux alentours de l'usine et provoque un incendie important. Des flammes sont visibles jusque dans les villages voisins de Saint-Bruno et de Saint-Basile-le-Grand. Sur le site de l'usine, des morceaux de tôles tordues et des pièces de bois jonchent le sol.

La présence de curieux, alertés par les flammes, ralentit le transport des blessés vers l'hôpital de Saint-Hyacinthe.

Pendant une partie de la soirée, les pompiers craignent que l'incendie causé par la déflagration ne rejoigne des wagons remplis de dynamite entreposés sur le site de l'usine. Des artificiers de l'armée, habillés de vêtements d'amiante, empêchent que ce dépôt d'explosifs soit atteint par le feu. Une fois le calme revenu, des policiers et des secouristes ratissent le secteur de l'usine à la recherche de survivants.

Déflagration à l'usine CIL

• L'explosion pulvérise complètement deux bâtiments de la Canadian Industries Limited (CIL), l'une des plus importantes usines canadiennes de production d'explosifs de l'époque.

• L'entreprise de McMasterville emploie près de 800 travailleurs en 1975.

• Une enquête de plusieurs mois, menée par le gouvernement fédéral, ne réussit pas à déterminer les circonstances exactes de la tragédie.

• L'usine d'explosifs de McMasterville voit le jour en 1878.

• Les dégâts causés par l'explosion sont estimés à plus de 1 million de dollars, soit l'équivalent de plus de 3 millions de dollars en 2005.

• Dans les années 1970, la Commission des accidents du travail du Québec recense annuellement plus de 200 décès imputables à des accidents du travail. En 2004, la CSST rapporte 176 décès liés à l'environnement de travail.

• Le 30 septembre 1988, une autre explosion entraîne la mort de quatre employés et fait deux blessés à l'usine de McMasterville. Cette fois-ci, la déflagration survient dans un laboratoire de recherche.

• En février 1999, l'Imperial Chemicals Industries Canada (ICI Canada) ferme l'usine de production d'explosifs de McMasterville. L'automne précédent, l'entreprise ne comptait plus que 130 employés.

Déflagration à l'usine CIL

Média : Radio

Émission : Présent édition métropolitaine

Date de diffusion : 2 octobre 1975

Invité(s) : Michel Chartrand

Ressource(s) : Pierre Baril, Jean Desjardins

Durée : 9 min 34 s

Dernière modification :
15 octobre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Alerte sur Saint-Basile-le-Grand
Télévision
19 min 53 s
23 août 1988
Dans la soirée du 23 août 1988, un incendie de BPC éclate dans un vieil entrepôt désaffecté et sème la panique.
Rimouski en feu!
Radio
12 min 33 s
6 mai 1950
En mai 1950, un incendie ravage le quart de la ville de Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent.