Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Exploits · André Viger, paraplégique oui, infirme jamais!

Période : 1973 - 2005

André Viger, paraplégique oui, infirme jamais!

Aimant la vitesse, espiègle, haïssable, André Viger avait tout du petit garçon ordinaire. Et puis un soir de juin 1973, à vingt ans, sa vie bascule. Un accident de la route le laisse paraplégique. Grâce aux sports, son handicap il le surmonte, le maîtrise. André Viger le petit garçon ordinaire devient l'un des plus grands athlètes canadiens.

icone_tv
8 clips télé
icone_micro
2 clips radio

André Viger raconte son parcours

Date de diffusion : 4 juillet 1987

Pour Julien Viger, son père, André était un petit garçon « haïssable » et « tannant ». Né le 27 septembre 1952, André a eu la jeunesse que tout jeune Québécois a vécu dans les années 1960 : l'école, les étés en vélo, les glissades l'hiver, les soirées devant la télé, les amis. Il était ordinaire, normal, avec un père et une mère, un frère et une sœur. À vingt ans, il travaillait dans une usine de fer comme ouvrier.

Comme des dizaines de milliers d'autres, André Viger se préparait à mener une vie rangée, tranquille. À suivre son petit bonhomme de chemin dans sa ville de Sherbrooke. Jusqu'au soir de juin 1973, où la banale courbe d'une route met fin à cette normalité. L'ami avec lequel il fait route s'endort au volant de sa voiture et rate un virage. L'accident qui s'ensuit prive à jamais André Viger de l'usage de ses deux jambes.

À l'âge de vingt ans, le monde d'André Viger chavire. Il doit réapprendre à marcher, autrement. Mais son désir de mener une vie normale et sa détermination feront en sorte que la paraplégie ne mettra pas fin à sa vie active. Très tôt, André Viger veut retrouver un rythme et un style de vie normal, tant en famille que dans la société.

André Viger raconte son parcours

• Médicalement la paraplégie est une paralysie des deux membres supérieurs (les bras) ou des deux membres inférieurs (les jambes). Cependant, dans le langage courant, le terme paraplégie est associé surtout à la paralysie des deux jambes.

• Le terme paraplégie est issu de l'union des mots grecs para, qui signifie « à côté », et plêssein, qui signifie « frappé ». La paraplégie est le résultat d'une lésion des nerfs moteurs du système nerveux. Cette lésion est soit centrale, en profondeur dans la moelle épinière, soit périphérique, touchant les zones d'émergence des fibres nerveuses de la moelle épinière.

• Les principales causes d'une lésion des nerfs moteurs sont :
- un traumatisme
- un accident vasculaire cérébral
- une compression de la moelle épinière
- la sclérose en plaques.

André Viger raconte son parcours

Média : Télévision

Émission : L' Univers des sports

Date de diffusion : 4 juillet 1987

Invité(s) : André Viger

Ressource(s) : Marie-José Turcotte

Durée : 5 min 38 s

Dernière modification :
4 août 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
10 clips dans ce dossier . page