Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Exploits · Retour de Terry Fox à la maison

Retour de Terry Fox à la maison

Date de diffusion : 11 septembre 1980

Le marathon est peut-être terminé pour Terry, mais le jeune homme ne perd pas espoir pour autant. En conférence de presse, il explique qu'il n'a pas gagné Vancouver, comme il en rêvait. Mais il a tout de même atteint l'un de ses objectifs : conscientiser la population quant au mal du siècle, le cancer, note le docteur Ladislav Antonik.

Et puis il voulait, en traversant le pays au pas de course, « donner un exemple que l'on ne puisse pas oublier ». Il aura réussi.

Terry Fox aurait aimé reprendre son marathon. Mais après des traitements de chimiothérapie au Royal Columbian Hospital de New Westminster, en Colombie-Britannique, l'athlète s'éteint, le 28 juin 1981, un mois exactement avant son 23e anniversaire.

Peu avant sa mort, il déclarait : « Au lieu de dire : “Regarde comme Terry a lutté et son cancer l'a quand même emporté”, les gens diront peut-être : “Nous devons redoubler d'effort pour vaincre cette maladie” ».

Retour de Terry Fox à la maison

• Terry Fox rêvait que son périple permette de recueillir un dollar par Canadien pour la lutte contre le cancer. Le 1er février 1981, 24,17 millions de dollars avaient été amassés. Le Canada comptait alors 24,8 millions d'habitants.

• Au départ de sa course, à St. John's, Terry pensait pouvoir récolter tout au plus 1 million de dollars. Il ne se doutait pas de l'engouement qu'allait susciter son marathon.

• De retour chez lui, à Port Coquitlam, Terry Fox est accueilli en héros. Il est fait compagnon de l'Ordre de Canada, distinction encore jamais décernée à quelqu'un d'aussi jeune.

• Le gouvernement de Colombie-Britannique lui remet également la plus haute distinction civile de la province : l'Order of the Dogwood (l'ordre du Cornouiller).

• Terry Fox suit des traitements de chimiothérapie et d'interféron, médicament peu connu au début des années 1980, sans succès. Il passe les derniers mois de sa vie entre la maison et l'hôpital.

• Peu avant le décès du jeune homme, le gouvernement de Colombie-Britannique annonce la construction d'une usine de production d'interféron à Vancouver, au coût de 25 millions de dollars.

Retour de Terry Fox à la maison

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 11 septembre 1980

Invité(s) : Ladislav Antonik

Ressource(s) : Monique Caritey

Durée : 1 min 43 s

Dernière modification :
20 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Le « marathon de l'espoir »
Télévision
3 min 06 s
Terry Fox trempe sa jambe artificielle dans les eaux glacées de l'Atlantique et entreprend sa course.
L'abandon de Terry Fox
Télévision
40 s
Le marathon de l'espoir prend fin abruptement à Thunder Bay. La maladie a eu raison du jeune athlète.