Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Événements sportifs · Destination Nunavut 2002

Destination Nunavut 2002

Date de diffusion : 14 mars 2002

Du 17 au 23 mars 2002, les Jeux de l'Arctique se tiennent dans deux petites localités arctiques : Nuuk au Groenland et Iqaluit au Nunavut. Incapables de recevoir l'ensemble des délégations aux Jeux, les deux petites villes se partagent les honneurs et les compétitions au programme. Quelque 1700 athlètes ont participé à ces XVIIes Jeux de l'Arctique.

Pierre Migneault informe les téléspectateurs des préparatifs en vue de la présentation des Jeux au Nunavut.

Signe des temps et de l'abolissement des frontières, les Jeux quittent pour une première fois le continent américain en direction du Groenland. Depuis le début du nouveau millénaire, la liste des pays représentés ne cesse d'augmenter. Lors de la présentation des XVIIes Jeux de l'Arctique, neuf régions de quatre différents pays participent à l'événement : le Canada (Nunavut, Nunavik-Québec, Territoires du Nord-Ouest, Nord de l'Alberta et Yukon), les États-Unis (Alaska), le Groenland et la Russie (Magadan et Chukotka).

Au cours de ces XVIIes Jeux, la formation de l'Alaska fut une fois de plus consacrée grande gagnante de l'événement avec ses 142 ulus, dont 43 ulus d'or. L'équipe de l'Alaska s'est particulièrement démarquée dans les compétitions traditionnelles inuites et dénées. Elle a notamment fracassé cinq records dans ces disciplines et remporté un total de 22 ulus. Notons que les compétitions traditionnelles amérindiennes sont les plus prisées du public.

Destination Nunavut 2002

• Depuis 1978, le trophée Hodgson est décerné aux membres de la délégation qui se sont illustrés sur le plan de l'esprit sportif. L'équipe du Groenland, pays hôte des Jeux s'est vu attribuer le prestigieux trophée en 2002. Le Groenland avait déjà remporté cet honneur en 1994 lors de la présentation des Jeux de Slave Lake en Alberta.

• Le trophée Hodgson fut offert à l'organisation des Jeux par Stuart Hodgson, le commissaire des Territoires du Nord-Ouest (1967-1979) et cofondateur des Jeux de l'Arctique en 1978. Il s'agit d'une pièce d'art inuite montée sur une défense de narval (mammifère cétacé de l'Arctique).

• Les défenses en ivoire du narval, aussi appelé licorne de mer, sont très recherchées par les autochtones pour fabriquer des sculptures.

• Le logo des Jeux de l'Arctique est constitué d'une aurore boréale et de trois anneaux représentant les valeurs des Jeux (la compétition sportive, les manifestations culturelles et les échanges interculturels). Les régions circumpolaires sont renommées pour l'observation des aurores boréales.

• Les aurores boréales sont d'immenses jets lumineux perceptibles à l'œil nu lors des nuits étoilées. Ce phénomène est causé par des particules provenant d'éruptions solaires attirées par les pôles magnétiques de la Terre, qui, eux, les transforment en gaz incandescents.

Destination Nunavut 2002

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 14 mars 2002

Invité(s) : Wynter Kulitkana, Tamara Macpherson, John Maurice

Ressource(s) : Stéphan Bureau, Pierre Migneault

Durée : 3 min 10 s

Dernière modification :
9 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les premiers Jeux de l'Arctique
Radio
3 min 24 s
14 mars 1970
En 1970, Yellowknife est l'hôte des premiers Jeux de l'Arctique : une rencontre d'athlètes vivant au nord du 55e parallèle.
Sports traditionnels inuits et dénés
Télévision
2 min
Les Jeux de l'Arctique sont le reflet de la tradition sportive et culturelle amérindienne.