Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Événements sportifs · Gerry Roufs disparaît en mer

Gerry Roufs disparaît en mer

Date de diffusion : 11 janvier 1997

Le 7 janvier 1997, le navigateur Gerry Roufs entre en contact pour la dernière fois avec les organisateurs de la course Vendée Globe. « Les vagues ne sont plus des vagues, elles sont hautes comme les Alpes », dit-il dans son ultime message. Plus les jours passent, plus les espoirs de retrouver le skipper vivant s'amenuisent, comme l'explique le journaliste Jean-François Bélanger dans ce reportage datant du 11 janvier.

Les conditions de la disparition de Gerry Roufs demeureront toujours un mystère. Des morceaux de l'épave sont identifiés le 29 août 1997, mais son corps ne sera jamais retrouvé.

Le skipper d'origine montréalaise en était à sa première participation au Vendée Globe, la course de voiliers la plus difficile et la plus dangereuse, autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, comme le précise le site Internet de l'événement. Au moment de sa disparition, au 66e jour de la course, quelque part dans l'océan Pacifique, il était deuxième au classement, derrière le skipper Christophe Auguin.

La skipper française Isabelle Autissier, qui était dans les environs, tente en vain de retrouver le Groupe LG II, le monocoque de 60 pieds de Roufs.

Pendant des semaines, Michèle Cartier, la conjointe du navigateur québécois, refuse d'abandonner les recherches, espérant retrouver son mari, père d'une petite fille de 8 ans. Elle crée une association, Sur la route de Gerry Roufs, afin de découvrir ce qui est réellement arrivé au voilier et à son skipper, et ce « jusqu'à l'obtention de résultats satisfaisants, ou jusqu'à épuisement de tous moyens et/ou de tout espoir ».

Michèle Cartier critiquera d'ailleurs vivement ce qu'elle appelle les « courses de la mort » et particulièrement l'organisation du Vendée Globe.

Gerry Roufs disparaît en mer

• Le Vendée Globe est un tour du monde en solitaire, dont la première édition a eu lieu en 1989-1990. Pendant au moins trois mois, les skippers se retrouvent seuls sur leur monocoque, avec interdiction de mettre pied à terre.

• La course Vendée Globe a lieu environ tous les trois ou quatre ans (1989-1990, 1992-1993, 1996-1997, 2000-2001, 2004-2005).

• C'est la seule course au cours de laquelle les navigateurs doivent franchir le cap de Bonne-Espérance, le cap Leeuwin et le cap Horn.

• Partant des Sables-d'Olonne, sur la côte atlantique française, les participants doivent parcourir environ 46 000 kilomètres, avec comme point de passage les Canaries, l'Antarctique à tribord, l'île Heard à tribord et le cap Horn à bâbord pour revenir à leur point de départ en Vendée.

• Il faut avoir au moins 21 ans pour participer au Vendée Globe et avoir une certaine expérience des courses transocéaniques.

• « Seuls les voiliers, de type monocoque, de longueur de coque comprise entre 58 pieds et 60 pieds, répondant aux règles de la Classe I.M.O.C.A. 60 pieds 2004 sont admis à courir », précise le règlement.

• Gerry Roufs, qui a commencé à faire de la voile à l'âge de 10 ans au Yacht Club de Hudson, près de Montréal, est devenu avocat mais n'a pratiqué que deux ans avant de se consacrer à la mer. Il avait 43 ans au moment de sa disparition.

• Habitué des traversées de l'Atlantique, il a été équipier sur des voiliers tels que Formule Tag, Royale, Jet Services V et Fujicolor. En 1996, il a remporté la transat anglaise Europe 1 Star à bord du Groupe LG II.

• En 2000, l'auteur-compositeur-interprète québécois Jim Corcoran lance un album, Entre tout et moi, dans lequel il consacre une chanson, L'aube tarde, à la mémoire de Gerry Roufs.

• Michèle Cartier, la conjointe du skipper disparu, publie fin 2004 un ouvrage racontant les années qu'elle a passées à tenter de faire la lumière sur la disparition de son mari, Une Atalaya pour Gerry Roufs.

Gerry Roufs disparaît en mer

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 11 janvier 1997

Invité(s) : Philippe Jeantot, Gerry Roufs

Ressource(s) : Jean-François Bélanger, Michèle Viroly

Durée : 2 min 30 s

Dernière modification :
2 février 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les Premières nations solidaires
Télévision
2 min 49 s
Des milliers d'autochtones rassemblés à Oka manifestent leur soutien aux Mohawks.
452 arrestations arbitraires
Télévision
3 min 35 s
Dix ans après la crise d'Octobre, le journaliste Jean Larin rappelle que les quelque 450 citoyens arrêtés n'ont jamais été inculpés.

Ne pas deleter...fix IE6