Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Course automobile · Adieu Gilles...

Adieu Gilles...

Date de diffusion : 8 mai 1982

Un mauvais esprit rôde autour de Gilles au cours de l'année 1982. Son mariage tire à sa fin. De plus en plus de distance le sépare de Joann, qui demande le divorce pendant la fin de semaine du GP de Long Beach. Pour des raisons d'image et d'argent, Gilles hésite à accepter, même s'il est amoureux d'une autre femme. La course suivante à Imola a lieu le 25 avril. Ce sera sa dernière.

Toujours le favori de la foule, Gilles s'empare de la première place après l'abandon des deux Renault. Mais son coéquipier, Didier Pironi, ne respecte pas la consigne de laisser le pilote numéro un gagner et vole la victoire. Le code d'honneur de Ferrari est pourtant clair : priorité au pilote numéro un. Villeneuve se sent trahi, lui qui a toujours respecté cette tradition au moment où il était le deuxième pilote de la Scuderia.

Ferrari baigne dans une terrible ambiance de malaise. Gilles est en conflit avec des membres de Ferrari et songe à quitter l'équipe. Avec le divorce imminent, il a de quoi être tiraillé. C'est donc avec beaucoup d'amertume et de colère qu'il se présente à Zolder.

Ironie du sort, quatre ans auparavant, il avait inscrit ses premiers points en formule 1 sur ce même circuit. Gilles se présente seul en Belgique, sans Joann. À la première journée d'essais, Villeneuve termine cinquième devant Pironi. La deuxième journée d'essais sera fatale.

Adieu Gilles...

• Au dernier Grand Prix de la saison 1977, au Japon, Gilles Villeneuve provoque un accident mortel. Sur le circuit, Gilles roule à 260km/h. À l'approche d'une courbe, il freine trop tard et frappe la voiture de Ronnie Peterson, son idole. La Ferrari est propulsée par-dessus la Tyrell de Peterson, fait quelques tonneaux et s'arrête dans une zone interdite aux spectateurs. Malheureusement, des gens s'y trouvent. Résultat: deux morts, dix blessés.

• Gilles Villeneuve a bien failli mourir dans un accident de motoneige en mars 1971, lors d'une course de qualification à Saint-Lazare, en banlieue de Montréal. Alors qu'il chute de sa motoneige, une lame de ski d'un autre bolide lui passe sur la tête. Chanceux, il s'en sort indemne. Le casque l'a très bien protégé, mais quelques centimètres plus bas, sa gorge aurait été tranchée.

• À Monza, en 1978, la fausse manœuvre d'un pilote provoque un accident entre dix véhicules. Ronnie Peterson, idole de Gilles Villeneuve, est prisonnier de sa Lotus en feu. James Hunt, avec l'aide de Clay Regazzoni, le sort de son bolide. Malgré sa souffrance et plusieurs fractures, il semble hors de danger à ce moment et est transporté à l'hôpital. Malheureusement, les médecins constateront son décès le lendemain.

Adieu Gilles...

Média : Radio

Émission : Le Monde maintenant

Date de diffusion : 8 mai 1982

Ressource(s) : Paul-André Comeau

Durée : 1 min 34 s

Dernière modification :
1er mars 2011


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Sa vie dans le grand cirque de la formule 1
Télévision
7 min 46 s
Gilles Villeneuve complète sa première saison en F1. À la veille du Grand Prix du Canada de 1978, il relate sa nouvelle vie.
Il Piccolo Canadese
Télévision
7 min 14 s
Le nom de Villeneuve devient célèbre. Il est désormais le Canadien le plus connu dans le monde.