Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Boxe · InterBox en quête de champions

InterBox en quête de champions

Date de diffusion : 18 décembre 1999

En 1999, l'entreprise de boxe professionnelle InterBox existe depuis deux ans. Créée pour promouvoir et développer la boxe non seulement à Montréal mais aussi au Canada et à travers le monde, InterBox a contribué à lui redonner ses « gants » de noblesse.

Cette nouvelle pépinière de boxeurs recrute, un peu partout, des champions amateurs, les prépare à Montréal avant de les présenter sur la scène professionnelle.

Évoquer le nom d'InterBox sans parler de la personnalité d'Yvon Michel, son directeur général, est inconcevable, tant les deux sont liés. Dans les années 1980, il est directeur technique de la Fédération québécoise de boxe olympique, puis entraîneur de l'équipe nationale junior en 1983 et senior en 1992. En 1991, alors que les jeunes boxeurs québécois, Stéphane Ouellet ou encore Éric Lucas, font leurs premiers pas chez les professionnels, Yvon Michel décide de s'investir dans la gestion et la promotion de la boxe.

Accueilli avec enthousiasme par les boxeurs, InterBox semble loin des pratiques douteuses répandues, il y a quelques années, dans le milieu de la boxe professionnelle. L'une des particularités du groupe réside dans le traitement réservé aux boxeurs. Les athlètes bénéficient d'un encadrement sportif contrôlé, mais aussi de conseils financiers et juridiques, ce qui est tout à fait nouveau dans le milieu.

InterBox en quête de champions

• Un an après la création d'InterBox, Bernard Barré rejoint le groupe aux côtés d'Yvon Michel. Ancien boxeur de la fin des années 1970, il est chargé de coordonner la préparation et le déroulement des galas de boxe. Il est aussi analyste lors d'évènements internationaux pour Radio-Canada.

• Certains disent d'Yvon Michel qu'il est à InterBox ce que Michel Bergeron était aux Nordiques de l'époque.

• Le défi que s'est fixé InterBox est ambitieux. En effet, passer d'une entreprise locale de boxe à une entreprise d'envergure internationale, et faire ainsi de Montréal une des villes les plus réputées au monde en matière de boxe relève de la gageure!

• En 2004, le groupe InterBox est en déficit et se place sous la protection de la loi sur la faillite.

• Hans Karl Muhlegg, président et fondateur d'InterBox est un homme d'affaires fan de boxe.

• Dans les années 1980, seuls les promoteurs Henri Spitzer et Roger Martel sont autorisés à présenter des combats de boxe à Montréal, selon les règlements de la Commission athlétique de Montréal.

• À travers les promotions HFS, Henri Spitzer gère la carrière de grands noms de la boxe québécoise tels Mario Cusson, Deano Clavet ou encore les frères Hilton.

InterBox en quête de champions

Média : Radio

Émission : Les Jeux sont faits

Date de diffusion : 18 décembre 1999

Invité(s) : Yvon Michel

Ressource(s) : Mario Montpetit

Durée : 12 min 07 s

Dernière modification :
2 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Guy Jutras se souvient...
Télévision
2 min 31 s
Ancien arbitre, Guy Jutras commente les combats marquants de sa carrière.
Le « noble art »
Télévision
17 min 11 s
Astreints à un entraînement rigoureux, les boxeurs s'infligent une discipline de fer.