Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Syndicalisme · L'héritage de Simonne

L'héritage de Simonne

Date de diffusion : 15 janvier 1984

En 1984, la journaliste Mireille Lanctôt rencontre Simonne Monet-Chartrand chez elle, dans sa maison au bord du Richelieu. La militante trace un bilan de sa vie, avec ses moments heureux et difficiles, comme les séjours de son mari en prison et surtout le décès tragique de sa fille Marie-Andrée, à l'âge de 26 ans. Simonne parle de sa spiritualité et de la mort, avec une simplicité déconcertante.

Cette entrevue sous forme de confidences, baignée par la lumière dorée de la verrière, revêt l'aspect d'un ultime témoignage. Quelques semaines après l'entrevue, Mireille Lanctôt décède de façon accidentelle, à l'âge de 31 ans.

Hospitalisée 17 fois, souffrant de problèmes cardiaques, Simonne Monet-Chartrand a appris à vivre avec l'éventualité de sa propre fin, à l'accepter et à vivre le présent intensément. « Je mourrai quand je l'aurai décidé, pas avant », disait-elle. Le 4 novembre 1992, le dernier tome de Ma vie comme rivière est lancé, le jour de ses 73 ans. Elle apprend peu après qu'elle est atteinte d'un cancer généralisé. Quelques mois plus tard, le 18 janvier 1993, elle décède dans sa maison de Richelieu, entourée de ses proches. Des centaines de personnes viennent lui rendre un dernier hommage lors de ses funérailles célébrées le 21 janvier à l'église Saint-Antoine de Longueuil.

L'héritage de Simonne

• En 1991, Alain Chartrand réalise Un homme de parole, documentaire de l'ONF qui trace un portrait de son père Michel Chartrand.

• Sorti sur les écrans en 1996, après le décès de Simonne Monet-Chartrand, le film Une vie comme rivière de Diane Cailhier et Alain Chartrand rend un hommage à la militante en présentant les luttes de cette « femme de cœur et d'action ».

• En 1999, les comédiens Luc Picard et Geneviève Rioux incarnent le célèbre couple dans la télésérie Chartrand et Simonne, diffusée à Radio-Canada. La première partie couvre les années 1940 et 1950. La suite de la série portant sur les décennies 1960 et 1970 est présentée en 2003 sur les ondes de Télé-Québec, Radio-Canada ayant refusé de poursuivre la production de la biographie des militants.

• Alain Chartrand réalise son premier film en 1972 : Isis au 8. Il travaille comme assistant réalisateur dans le film Les Ordres de Michel Brault, en 1974, et collabore par la suite avec Jean-Claude Lord pour les films Parlez-nous d'amour (1976), Panique (1977). Il a aussi été assistant réalisateur pour le film Les Bons Débarras de Francis Mankiewicz (1980).

• Outre les documentaires et plusieurs séries télévisées, dont Urgence (1996), il réalise Ding et Dong, le film en 1990 et Le Jardin d'Anna (1992) qui raconte la vie d'une fillette atteinte de leucémie.

L'héritage de Simonne

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 15 janvier 1984

Invité(s) : Simonne Monet-Chartrand

Ressource(s) : Mireille Lanctôt

Durée : 8 min 10 s

Dernière modification :
22 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La crise écologique mondiale
Télévision
6 min 58 s
Dans les années 1970, Pierre Dansereau espère que le Canada deviendra un défenseur de la lutte contre la pollution.
Les derniers jours d'un condamné à mort
Télévision
11 min 35 s
« C'est donc une chose bien redoutable qu'un condamné à mort, pour que la société le prenne en traître de cette façon! » Victor Hugo