Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Syndicalisme · Pepin, Laberge, Charbonneau et la loi 19

Pepin, Laberge, Charbonneau et la loi 19

Date de diffusion : 24 avril 1972

Le 21 avril 1972, le gouvernement de Robert Bourassa suspend le droit de grève dans le secteur public par une loi spéciale (projet de loi 19). Les membres du front intersyndical doivent mettre fin à leur débrayage, entamé le 11 avril.

Réunis à l'émission Format 30, les présidents des centrales syndicales du Front commun déplorent la décision de Québec. Marcel Pepin, Louis Laberge et Yvon Charbonneau discutent aussi des effets de cette loi et de la valeur sociale de leurs revendications. Ils affirment leur intention de violer le décret du gouvernement.

Pepin, Laberge, Charbonneau et la loi 19

• Le 8 mai 1972, les leaders syndicaux Marcel Pépin (CSN), Yvon Charbonneau (CEQ) et Louis Laberge (FTQ) sont condamnés à un an de prison pour outrage au tribunal. Selon le jugement, les trois chefs ont incité des travailleurs à transgresser l'injonction émise en avril.

• Le Front commun réclamait pour les employés des secteurs public et parapublic un salaire minimum de 100 $ par semaine, une sécurité d'emploi et la fin des disparités régionales dans l'octroi des avantages sociaux.

• Au début des négociations, en 1971, le salaire minimum légal au Québec était de 60 $ pour une semaine de 40 heures. Cette base salariale va croître rapidement dans les années suivantes.

Pepin, Laberge, Charbonneau et la loi 19

Média : Télévision

Émission : Format 30

Date de diffusion : 24 avril 1972

Invité(s) : Yvon Charbonneau, Louis Laberge, Marcel Pepin

Ressource(s) : Wilfrid Lemoine, Paul-Émile Tremblay

Durée : 26 min 35 s

Dernière modification :
25 février 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Face au Front commun
Radio
7 min 03 s
Au printemps 1972, le gouvernement Bourassa se heurte aux demandes des syndicats de la fonction publique et parapublique du Québec.
Le Front commun en grève
Télévision
11 min 50 s
En avril 1972, les 210 000 syndiqués québécois du Front commun intersyndical déclenchent la grève générale.