Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Syndicalisme · Louis Laberge, géant du syndicalisme

Louis Laberge, géant du syndicalisme

Date de diffusion : 30 novembre 1996

« Comment un homme qui fut au cœur de toutes les luttes syndicales depuis la Révolution tranquille arrive-t-il à vivre dans l'ombre de la retraite? » demande Denise Bombardier au syndicaliste Louis Laberge à l'émission Raison passion en 1996.

Reconnu pour son grand sens de l'humour et son côté batailleur, Ti-Louis, comme beaucoup le surnommaient, est considéré par plusieurs comme un géant du syndicalisme québécois. Il a quitté la présidence de la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ) en 1991 après y avoir consacré 27 ans de sa vie.

Il explique les raisons de cette démission à Denise Bombardier. Il évoque aussi tour à tour son enfance, quelques moments forts des luttes syndicales des années 1970, les erreurs commises et les bons coups, et son incapacité d'être impartial.

Louis Laberge, géant du syndicalisme

• Louis Laberge est né le 18 février 1924 à Laval et s'est éteint le 19 juillet 2002 à L'Assomption.

• Il entre chez Canadair à l'âge de 19 ans comme machiniste. En 1948, il est nommé représentant syndical de l'Association internationale des machinistes, puis président du Conseil des métiers et du travail de Montréal (CMTM) en 1956. Il est élu à la tête de la FTQ en 1964.

• Le front commun de 1972 dont parlent Denise Bombardier et Louis Laberge est l'un des événements marquants de l'histoire syndicale des années 1970 au Québec. Devant l'échec des négociations avec le gouvernement de Bourassa, les trois principales centrales syndicales de la province, la FTQ, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Centrale des enseignants du Québec (CEQ) appellent leurs 210 000 membres au déclenchement d'une grève générale illimitée. Elle mènera les trois chefs de ces centrales en prison.

• La création du Fonds de solidarité FTQ en 1983 est considérée comme l'une des grandes réussites de Louis Laberge.

Louis Laberge, géant du syndicalisme

Média : Télévision

Émission : Raison passion

Date de diffusion : 30 novembre 1996

Invité(s) : Louis Laberge

Ressource(s) : Denise Bombardier

Durée : 21 min 06 s

Dernière modification :
2 avril 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Jean Marchand, l'envol d'une colombe
Télévision
7 min 58 s
28 août 1988
Syndicaliste et homme politique au cœur de la révolution sociale des années 1950 au Québec, Jean Marchand s'éteint à l'âge de 69 ans.
Léa Roback, le goût de l'action
Télévision
16 min 55 s
Léa Roback a combattu l'injustice sociale sans relâche pendant plus de cinquante ans.