Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Syndicalisme · La grève du nickel prend fin

La grève du nickel prend fin

Date de diffusion : 5 octobre 1958

La première grève du nickel déclenchée le 24 septembre 1958 touche près de 13 000 mineurs de l'Inco. Comme le reflète ce reportage du journaliste Jean Ducharme, le conflit a des répercussions sur l'économie de la ville de Sudbury. Plusieurs magasins ferment leurs portes.

Le conflit qui oppose le syndicat des travailleurs des mines au géant minier Inco s'inscrit dans un contexte de surproduction de nickel. Dès le printemps 1958, la compagnie met à pied plus de 1000 ouvriers et annonce en juin que la semaine de travail sera réduite de 40 à 32 heures, avec baisse de salaire correspondante.

La grève dure trois mois et se termine deux jours avant Noël par un vote massif ratifiant une convention collective qui entraîne une faible augmentation de salaire et le maintien de la semaine de 40 heures.

Capitale mondiale du nickel, Sudbury est la plus importante ville minière au Canada. Les grèves du nickel paralysent à plusieurs reprises l'économie de la ville qui repose sur cette industrie : en 1969, 1975, 1978-1979 et 1997.

L'extraction du nickel dans la région de Sudbury commence en 1884. Lors de la construction du chemin de fer du Canadien Pacifique, des travailleurs dynamitant le roc découvre le minerai par hasard. La Canadian Copper Co., formée en 1886, met en opération ses premières fonderies en 1888. En 1902, la Canadian Copper fusionne avec Orford Refining Co. pour former l'International Nickel Company (INCO).

La grève du nickel prend fin

• En 2006, la minière brésilienne Companhia Vale do Rio Doce (CVRD) a pris le contrôle d'Inco. L'entreprise s'appelle désormais Vale Inco.

• La société Inco a détenu le record de l'entreprise la plus polluante au pays. Un rapport réalisé en 2005 par l'Association canadienne du droit de l'environnement et l'organisme Défense environnementale signale que la compagnie arrive au premier rang des entreprises qui rejettent des substances toxiques dans l'atmosphère en grande quantité.

• Le nickel sert surtout à la fabrication des pièces de monnaie. Il est également mélangé à d'autres métaux pour offrir une meilleure protection contre la rouille. Le nickel est l'un des composants de l'acier inoxydable.

• Le Big Nickel, une réplique gigantesque de la pièce de cinq cents canadienne de 1951, est l'une des principales attractions de la ville de Sudbury. Sur le côté pile figure l'image d'une raffinerie de nickel avec l'immense cheminée qui la caractérise. La pièce pèse près de 13 tonnes et mesure 9 mètres de diamètre. Le monument a été érigé en 1964.

• En 1980, Sophie Bissonnette et Joyce Rock réalisent le documentaire Histoires de femmes, qui retrace le quotidien des familles de Sudbury au cours de la longue grève de l'Inco qui s'étend de septembre 1978 à juin 1979. Les cinéastes ont partagé la vie des grévistes pendant ces mois difficiles.

La grève du nickel prend fin

Média : Télévision

Émission : L' Actualité

Date de diffusion : 5 octobre 1958

Ressource(s) : Jean Ducharme

Durée : 6 min 06 s

Dernière modification :
21 mars 2011


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Grève des réalisateurs : document inédit
Télévision
43 min 31 s
9 mars 1959
Ce documentaire de Louis-Georges Carrier montre des images révélatrices du célèbre conflit syndical.
Grève des réalisateurs : difficultés temporaires
Télévision
5 min 18 s
9 mars 1959
Après trois mois de débrayage, les réalisateurs de Radio-Canada obtiennent la reconnaissance de leur droit syndical.
hyperlien

Sites externes

Ne pas deleter...fix IE6