Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Sécurité publique · Michel Jalbert retourne chez lui

Michel Jalbert retourne chez lui

Date de diffusion : 14 novembre 2002

Le 11 octobre 2002, un douanier américain arrête Michel Jalbert, un travailleur forestier de Pohénégamook, lorsqu'il fait le plein à un poste d'essence. Le Québécois ne s'était pas signalé à la frontière.

Détenu dans une prison du Maine, Michel Jalbert n'est libéré sous caution que 34 jours plus tard, le 14 novembre, après avoir reconnu sa présence illégale aux États-Unis. Visiblement soulagé, il retrouve sa femme et sa fille vers 19 heures, au poste-frontière de Clair, au Nouveau-Brunswick. Le Téléjournal consacre deux reportages à cette histoire kafkaïenne.

Michel Jalbert retourne chez lui

• Le procès de Michel Jalbert se déroule à l'hiver 2003. La justice américaine l'accuse notamment d'entrée illégale aux États-Unis et de possession d'une arme à feu. S'il est reconnu coupable, le Québécois est passible d'une peine de 10 ans d'emprisonnement.

• Le 10 mars 2003, le juge George Singal, de la Cour fédérale américaine, condamne Michel Jalbert aux 34 jours de prison déjà purgés et lui accorde la liberté. La veille, l'homme de 33 ans assistait à la naissance de son deuxième enfant.

Michel Jalbert retourne chez lui

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 14 novembre 2002

Invité(s) : Jon Haddow, Michel Jalbert, Colin Powell

Ressource(s) : Stéphan Bureau, Véronique Lessard, Julie Marcoux

Durée : 3 min 52 s

Dernière modification :
9 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Libre-échange : la fin du protectionnisme américain?
Dossier
Le 1er janvier 1989, le traité de libre-échange abolissant les frontières douanières entre le Canada et les États-Unis entrait en vigueur.
David Milgaard : la justice coupable
Dossier
En 1969, une aide-soignante de 20 ans est violée et assassinée à Saskatoon. David Milgaard, un adolescent de 17 ans, est jugé coupable.