Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Sécurité publique · Conducteurs coupables

Conducteurs coupables

Date de diffusion : 4 septembre 1973

Au Québec, la majorité des accidents d'automobile surviennent les fins de semaine. Le long congé de la fête du Travail, reconnu comme le plus meurtrier de l'année, oblige les patrouilleurs à se montrer plus vigilants envers les conducteurs délinquants.

En 1973, le journaliste François Perreault s'est déplacé sur l'autoroute 20, entre Québec et Montréal, afin de constater les accidents de la route qui surviennent lors du week-end de la fête du Travail. Son reportage trace un portrait plutôt sombre du comportement des automobilistes québécois.

Les conduites hivernale et nocturne sont propices aux accidents, car le conducteur doit faire face à des conditions de visibilité réduite.

Des attitudes peu responsables s'ajoutent au risque des intempéries. Selon la Sûreté du Québec, nombre d'automobilistes dépassent les limites de vitesse afin de gagner du temps ou pour exprimer leur agressivité. Les dépassements dangereux et le non-respect des distances de sécurité entre véhicules peuvent également favoriser les collisions.

Depuis quelques décennies, les jeunes de 15 à 34 ans représentent le quart des décès dus aux accidents de la route au Québec. Des familles sont parfois décimées par des tragédies routières.

En 2004, les accidents de voiture ont tué 647 personnes au Québec. Ils ont aussi blessé plus de 50 000 personnes. Outre les dommages psychologiques et physiques, les accidents entraînent des coûts énormes à la société en frais d'hospitalisation et d'assurance.

Conducteurs coupables

• De 1973 à 2004, le parc automobile du Québec double, passant de 2 200 000 véhicules à plus de 5 200 000.

• Les campagnes de sécurité routière semblent porter fruit puisque le nombre de victimes de la route au Québec diminue grandement, passant de 2209 en 1973 à 647 en 2004.

• Près de 23 % des décès enregistrés sur les routes du Québec en 2004 sont survenus dans des accidents mettant en cause un autobus ou un camion.

• Décembre est le mois le plus meurtrier sur les routes du Canada. Les automobilistes doivent alors s'adapter aux premières chutes de neige et à une plus grande affluence sur les routes en raison de la période des Fêtes.

• Entre 1970 et 1977, le Japon obtient des résultats exceptionnels en matière de sécurité routière. Le nombre de personnes tuées annuellement dans des accidents de la route passe alors de 16 800 à 8900. Durant la même période, le parc automobile japonais s'accroît de 14 millions de véhicules.

• Au cours des années 1970, le Japon réduit les limites de vitesse à 40 km/h en ville et à 60 km/h sur les routes de campagne.

Conducteurs coupables

Média : Télévision

Émission : Le 60

Date de diffusion : 4 septembre 1973

Invité(s) : Sergent Marquis

Ressource(s) : François Perreault

Durée : 5 min 13 s

Dernière modification :
3 juin 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Roulez prudemment
Télévision
1 min 40 s
Des campagnes de sécurité routière apprennent aux automobilistes les règles de prudence.
Circuler sans s'accrocher
Télévision
16 min 08 s
Le nombre croissant de véhicules de toutes sortes augmente les risques d'accidents.