Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Le cardinal Léger, homme de foi et d'action

Période : 1904 - 1991

Le cardinal Léger, homme de foi et d'action

Paul-Émile Léger est un personnage dominant du catholicisme québécois au 20e siècle. Entre la récitation du populaire Chapelet en famille et ses multiples activités de charité, le cardinal Léger se fait l'ardent défenseur de la morale chrétienne. Portrait d'un homme autoritaire mais dévoué.

icone_tv
9 clips télé
icone_micro
4 clips radio

Le Chapelet en famille

Date de diffusion : 8 mars 1951

Au Québec, le Chapelet en famille est mis en ondes le 1er octobre 1950. L'initiative de ce projet revient à l'évêque de Rimouski, Mgr Courchesne. Il suggère à Mgr Léger de se faire connaître des fidèles de son diocèse en obtenant 15 minutes par semaine de temps d'antenne à la radio. Mgr Albert Valois, évêque auxiliaire, propose au nouvel archevêque de réciter le chapelet à la radio. Le directeur des programmes à CKAC, Ferdinand Biondi, accorde un essai d'un mois. La grande aventure du Chapelet en famille commence.

À l'origine, l'émission ne doit durer qu'un mois. Elle vise à préparer les fidèles à la célébration du centenaire du dogme de l'Immaculée Conception. Cependant, sa popularité est telle que le directeur des programmes à CKAC, Ferdinand Biondi, demande à Paul-Émile Léger de poursuivre cette animation quotidienne. Celui-ci est fidèle au poste jusqu'en 1967, année de son départ pour l'Afrique. Le Chapelet en famille prend fin en 1970.

Le Chapelet en famille

• Le Chapelet en famille à la radio voit le jour à London, en Ontario. C'est le père Patrick Peyton qui en prend l'initiative en 1948. Aussi connu sous l'appellation Croisade du rosaire, le Chapelet en famille atteint le Québec à l'automne 1950.

• La popularité du chapelet à la radio, diffusé sur les ondes de CKAC, est telle que, deux ans plus tard, Radio-Canada doit changer l'heure de diffusion de son feuilleton Un homme et son péché pour s'assurer un auditoire. Les aventures de Séraphin et de Donalda passent de 19 heures à 18 h 45.

• Le 9 décembre 1950, deux mois après la mise en ondes du Chapelet en famille, le journal Le Devoir révèle que 65 % de la population totale du diocèse de Montréal récitent le chapelet en famille quotidiennement.

•Lors du premier anniversaire de la célèbre émission, une grande cérémonie religieuse a lieu à l'église Notre-Dame à Montréal. Plus de 10 000 personnes se rassemblent pour l'occasion.

• Le Chapelet en famille ne révèle qu'une facette des talents d'orateur de Paul-Émile Léger. En 17 ans à la tête du diocèse de Montréal, il fait environ 5000 discours et allocutions. Micheline Lachance, la biographe de Paul-Émile Léger, raconte que le futur cardinal développe ses habiletés de communicateur dans sa jeunesse : il profite de chaque moment de solitude pour improviser des discours devant un miroir, en prenant soin d'ajuster l'intonation et l'expression faciale à ses propos.

Le Chapelet en famille

Média : Radio

Émission : Le Chapelet en famille

Date de diffusion : 8 mars 1951

Ressource(s) : Paul-Émile Léger

Durée : 14 min 36 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
13 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Le frère André bienheureux
Télévision
4 min 24 s
23 mai 1982
Le 23 mai 1982, le frère André est béatifié par le pape Jean-Paul II.
Marguerite Bourgeoys, sainte de la Nouvelle-France
Télévision
2 min 42 s
31 octobre 1982
Marguerite Bourgeoys, la première institutrice de Ville-Marie, est canonisée par le pape Jean-Paul II.