Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Le dalaï-lama et la lutte tibétaine

Période : 1959 - 2004

Le dalaï-lama et la lutte tibétaine

Depuis les années 1960, le dalaï-lama et la diaspora tibétaine tentent de sensibiliser les peuples du monde entier à la triste situation du Tibet. En 1959, le chef spirituel bouddhiste et plusieurs milliers de Tibétains fuient la répression de l'État chinois, devenu maître de la région en 1951. Contraint de quitter Lhassa, la capitale tibétaine, le dalaï-lama se réfugie en Inde, à Dharamsala où il créé un gouvernement en exil. Il entame alors une lutte pacifique pour le respect de la liberté religieuse et des droits de l'homme au Tibet.

icone_tv
14 clips télé
icone_micro
5 clips radio

Sa sainteté le dalaï-lama

Date de diffusion : 15 février 1981

À partir de 1959, le dalaï-lama parcourt le monde à la recherche d'appuis pour la libération du Tibet. En 1980, après plus de 20 ans vécu en exil, il visite le Canada. Le voyage ne revêt pas de caractère officiel, car aucune rencontre avec des membres du gouvernement canadien n'est prévue.

Au cours de son voyage, le dalaï-lama, accorde sa première entrevue canadienne à l'animateur de l'émission Man Alive, Roy Bonisteel. En février 1981, Radio-Canada diffuse une traduction de l'entretien, où le moine bouddhiste parle de spiritualité, de compassion et de paix.

Tenzin Gyatso est né en 1935 dans un petit village paysan du Tibet. À l'âge de 2 ans, il est reconnu comme candidat potentiel à la réincarnation physique du Bouddha de la compassion. En 1940, après une série de rituels et d'examens religieux, le petit Tenzin devient officiellement le 14e dalaï-lama.

En 1959, le dalaï-lama fuit le Tibet pour échapper aux autorités chinoises. Il traverse la chaîne de l'Himalaya avec sa suite pour atteindre l'Inde. Installé à Dharamsala, dans le nord du pays, il devient le chef du gouvernement tibétain en exil et proclame, en 1963, la première Constitution tibétaine.

Sa sainteté le dalaï-lama

• La lignée des dalaï-lamas du Tibet remonte au 14e siècle, alors que le grand chef mongol Altan Khan accorde ce titre à un moine nommé Sonam Gyatso.

• Le titre de dalaï-lama confère à son détenteur une autorité sur le Tibet et plus particulièrement sur le bouddhisme tibétain. L'appellation provient des mots dalaï, « océan » dans la langue mongole, et lama, qui veut dire « chef spirituel » ou « sagesse » en sanskrit. En réunissant les deux mots, on forme dalaï-lama, c'est-à-dire « océan de sagesse ».

Sa sainteté le dalaï-lama

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 15 février 1981

Invité(s) : Dalaï Lama

Ressource(s) : Myra Cree, Roy Bonisteel, Gilles-Claude Thériault

Durée : 25 min 33 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
19 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Et la Chine s'est éveillée
Dossier
Il y a déjà deux siècles, Napoléon Bonaparte a dit : « Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera. »