Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Le cardinal Léger missionnaire en Afrique

Le cardinal Léger missionnaire en Afrique

Date de diffusion : 11 novembre 1967

En 1967, la décision du cardinal Léger de devenir missionnaire en Afrique surprend le Québec car, en façade du moins, il semble s'adapter aux transformations de la société. Les réactions sont mitigées. Certains, dont l'historienne Denise Robillard, croient que le cardinal est dépassé par les changements. D'autres, comme le directeur du quotidien Le Devoir Claude Ryan, estiment que son départ est une manifestation de sa foi profonde.

Paul-Émile Léger est conscient qu'il n'est plus l'homme de la situation et qu'il doit laisser sa place. Dans ce reportage, le cardinal explique son geste comme un acte de foi.

Le 11 décembre 1967, Paul-Émile Léger s'envole vers l'Afrique pour aller vivre les leçons de l'Évangile qu'il a si souvent prêchées. Il s'installe à Yaoundé, au Cameroun, pour s'occuper des lépreux. Le cardinal missionnaire leur consacre l'essentiel de son temps et voit à la construction de léproseries.

Le cardinal Léger n'est pas insensible aux autres problèmes qui affectent les Camerounais. Il ouvre notamment un centre de réadaptation pour les enfants handicapés et un hôpital pédiatrique. Il s'occupe également de l'éducation de ses jeunes protégés.

Paul-Émile Léger n'est pas bien accueilli par tout le monde au Cameroun. Plusieurs abbés camerounais le perçoivent comme un colonisateur ou un prince riche. Le cardinal croit que cette attitude reflète la fierté du peuple africain, qui n'aime pas que ses problèmes soient étalés sur la scène internationale. Certes, l'argent du cardinal est apprécié, mais on préférerait qu'il ne décide pas de son utilisation.

La solitude et l'ennui sont le lot quotidien de Paul-Émile Léger en Afrique. Le cardinal affirme qu'il n'a jamais été invité à manger chez des abbés africains pendant les 12 années où il était missionnaire.

Les conditions matérielles sont également difficiles. Le missionnaire ne mange pas à sa faim. Il habite dans une roulotte où il vit dans une très grande pauvreté, car il ne veut pas donner l'impression qu'il peut avoir tout ce qu'il veut parce qu'il a de l'argent.

Le cardinal Léger missionnaire en Afrique

• Durant les 12 années où il est missionnaire, Paul-Émile Léger revient à quelques reprises à Montréal, notamment pour voir au suivi de ses œuvres. Cependant, en 1974 il prolonge son séjour dans la métropole, car il est nommé curé de la paroisse Sainte-Madeleine-Sophie-Barat. Il occupe ce poste de décembre 1974 à mars 1975, mois où il retourne en Afrique.

• En 1967, Paul-Émile Léger n'en était pas à sa première visite en terre africaine. En décembre 1963, lors d'une pause au concile Vatican II, il se rend en Afrique pour visiter les lépreux. Touché par la misère qui y règne, il lance une collecte de fonds appelée Fame Pereo (Je meurs de faim). Les rumeurs commencent à circuler sur le départ du cardinal comme missionnaire en Afrique.

• Au milieu des années 1970, Paul-Émile Léger, épuisé physiquement et moralement, souhaite se retirer du projet missionnaire en Afrique. Il entreprend des démarches secrètes auprès du pape Paul VI pour obtenir la permission de quitter le Cameroun. Le pape refuse en stipulant que Paul-Émile Léger est un exemple à suivre. C'est finalement en 1979, après 12 ans passés en Afrique, que Paul-Émile Léger rentre définitivement au Canada.

Le cardinal Léger missionnaire en Afrique

Média : Radio

Émission : D'un océan à l'autre

Date de diffusion : 11 novembre 1967

Invité(s) : Marcel Adam, Émile Legault, Paul-Émile Léger, Claude Ryan

Ressource(s) : Claude-Jean Devirieux, Henri Saint-Georges

Durée : 23 min 04 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tu seras prêtre
Télévision
24 min 52 s
L'ambition religieuse de Paul-Émile Léger, ordonné prêtre en 1929, a tôt fait de lui ouvrir les portes du Vatican.
Le <I>Chapelet en famille</I>
Radio
14 min 36 s
En 1950, Paul-Émile Léger récite le premier Chapelet en famille. Quinze minutes de prière pour les familles catholiques québécoises.