Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Une croisade de moralité

Une croisade de moralité

Date de diffusion : 1er janvier 1968

La campagne de moralité menée par Paul-Émile Léger dans les années 1950 vise à contrer les abus d'alcool, le relâchement des mœurs et la violence. En 1954, le prélat se joint au maire de Montréal, Jean Drapeau, qui entame une opération de « nettoyage » de la métropole. Les descentes dans les bordels se multiplient pendant que le cardinal milite contre les danses, l'alcool, les robes soleil, qu'il juge provocatrices. Même le bingo est à proscrire, car il va à l'encontre de l'esprit de charité.

Dans sa croisade de moralité, Paul-Émile Léger lance, en 1956, une offensive contre la radio « qui porte dans les foyers la chanson obscène… et des sketches provocants qui glorifient l'amour libre, le plaisir pour le plaisir, la sensualité sans pudeur ».

Le cardinal s'attaque également au cinéma. Bien qu'il considère que le septième art est merveilleux, il le trouve « dangereux », car il permet au fidèle d'exalter ses sentiments de violence jusque-là contenus par le cadre social. Un bon fidèle regardera des films approuvés par le Centre catholique du cinéma de Montréal.

En 1955, Paul-Émile Léger et le maire de Montréal, Jean Drapeau, poursuivent leur campagne de « nettoyage »  : ils lancent une opération pour éradiquer la littérature pornographique. Le cardinal Léger met les enfants en garde contre les dangers que représente, à son avis, la lecture de tels livres. Selon le cardinal, ces lectures peuvent conduire à des excès de comportement.

Cependant, la corruption qui règne au sein du service de police et de la mairie de Montréal anéantissent les efforts du prélat et de Jean Drapeau.

Une croisade de moralité

• En 1952, Mgr Léger parraine une campagne de l'Action catholique pour obliger les magasins de Montréal à fermer leurs portes les jours de fêtes religieuses. Mais les commerces anglophones restent ouverts, et les catholiques vont y magasiner. En 1956, l'Église lâche prise. Paul-Émile Léger dira que le jour du Seigneur est devenu « une occasion de libertinage et d'évasion vers le plaisir des sens ».

• En 1956, Paul-Émile Léger empêche la venue à Montréal de la vedette montante de la chanson, l'Américain Elvis Presley. Le chanteur se produira l'année suivante à Ottawa et à Toronto.

Une croisade de moralité

Média : Télévision

Émission : Dossier

Date de diffusion : 1er janvier 1968

Invité(s) : Paul-Émile Léger

Ressource(s) : Raymond Charette

Durée : 1 min 29 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tu seras prêtre
Télévision
24 min 52 s
L'ambition religieuse de Paul-Émile Léger, ordonné prêtre en 1929, a tôt fait de lui ouvrir les portes du Vatican.
Le <I>Chapelet en famille</I>
Radio
14 min 36 s
En 1950, Paul-Émile Léger récite le premier Chapelet en famille. Quinze minutes de prière pour les familles catholiques québécoises.