Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Une foi au service des Hommes

Une foi au service des Hommes

Date de diffusion : 3 décembre 1956

La lutte contre la pauvreté et la maladie est le champ de bataille de prédilection de Mgr Léger dans les années 1950. Il est l'initiateur de plusieurs réalisations à caractère social dans la région métropolitaine. L'une des plus connues est l'hôpital Saint-Charles-Borromée. En 1955, pour la construction de cet hôpital destiné à accueillir les vieillards malades, le cardinal Léger lance sa « grande corvée ». En plus de mettre lui-même la main à la pâte en participant à divers travaux de construction, il invite la population à donner temps et argent.

Dès sa nomination comme évêque de Montréal en 1950, Paul-Émile Léger se dévoue aux causes charitables. Il dit d'ailleurs  : « Je m'engage à ne pas prendre de vacances tant et aussi longtemps qu'il y aura un seul pauvre dans mon diocèse. » Il tient parole, jusqu'à ce que son médecin lui ordonne de prendre quelques jours de vacances.

Paul-Émile Léger ne se soucie pas uniquement des pauvres et des malades. Il lutte également contre les effets de l'abandon de la morale traditionnelle. Il s'en prend notamment à l'accroissement de la délinquance juvénile et à la prostitution.

Sur la scène politique, la décennie 1950 est dominée par l'Union nationale de Maurice Duplessis. Son gouvernement est peu novateur sur le plan social. Monseigneur Léger dénonce l'inaction du premier ministre, notamment face aux conditions des travailleurs, que l'évêque qualifie d'injustes.

Duplessis n'apprécie pas cette intrusion dans les affaires de l'État; l'Église doit se contenter d'œuvrer dans le domaine de la charité. Frustré, le « Chef » serre les cordons de sa bourse. Paul-Émile Léger n'est pas impressionné : il fait appel aux fidèles et même aux ministres de Duplessis pour la réalisation de ses projets de charité.

Une foi au service des Hommes

• L'action charitable de Paul-Émile Léger commence avant qu'il ne soit nommé archevêque. À la fin des années 1940, alors qu'il est recteur du collège Canadien à Rome, il est touché par la misère engendrée par la Seconde Guerre mondiale en Italie. Il organise au Canada des collectes de vêtements et de vivres qu'il fait ensuite distribuer aux Italiens.

• Lorsque le cardinal Léger lance sa grande corvée pour la construction de l'hôpital Saint-Charles-Borromée, une chanson est composée spécialement pour solliciter non seulement l'aide financière de la population, mais également pour l'inciter à donner de son temps. Cette chanson joue sur les ondes de la radio montréalaise. Plus de 150 000 copies des paroles et de la musique sont distribuées aux enfants dans les écoles.

Une foi au service des Hommes

Média : Radio

Émission : Cardinal Paul-Émile Léger

Date de diffusion : 3 décembre 1956

Invité(s) : Jean Drapeau, Paul-Émile Léger

Durée : 14 min 11 s

Dernière modification :
6 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tu seras prêtre
Télévision
24 min 52 s
L'ambition religieuse de Paul-Émile Léger, ordonné prêtre en 1929, a tôt fait de lui ouvrir les portes du Vatican.
Le <I>Chapelet en famille</I>
Radio
14 min 36 s
En 1950, Paul-Émile Léger récite le premier Chapelet en famille. Quinze minutes de prière pour les familles catholiques québécoises.