Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Les Pères blancs au Ghana

Les Pères blancs au Ghana

Date de diffusion : 14 janvier 1962

De 1930 à 1960, l'Afrique est le continent qui compte le plus d'effectifs canadiens. L'une des communautés les plus dynamiques est l'ordre des Pères blancs. Dans ce documentaire, ils œuvrent dans la partie nord du Ghana. Leur mission vise bien sûr à évangéliser les habitants, mais leur travail social d'éducation, de santé et de développement est tout aussi notoire. La formation de prêtres africains, pour combler la ferveur catholique de la population locale, devient également indispensable.

Les missions dans le territoire canadien demeurent la priorité entre 1930 et 1960. En 1958, 228 missionnaires desservent une population de 200 000 habitants, dont 60 000 catholiques. Outre-mer, les Canadiens sont responsables du plus grand nombre de territoires. En Afrique, la même année, dix évêques et 648 prêtres couvrent un territoire de 18 millions d'habitants, dont 800 000 catholiques. Dès la fin du XIXe siècle, des missionnaires québécois se joignent aux communautés européennes des Oblats, des Jésuites, des Pères blancs et Sœurs blanches pour répandre la foi dans ce continent.

Le mouvement missionnaire vers l'Afrique prend toute son ampleur dans les années 1950. À ce moment, le principal défi des missionnaires consiste à former des prêtres indigènes pour répondre à la demande du nombre croissant de catholiques. Depuis le début de cette décennie, plusieurs centaines de prêtres africains sont formés et reçoivent les mêmes considérations que leurs frères blancs.

La fondation de plusieurs petits et grands séminaires n'altère pas pour autant l'une des réalisations les plus significatives des Pères blancs : la création d'écoles élémentaires. En 1958, 1 million d'enfants reçoivent l'instruction des pères blancs dans 14 500 écoles.

Les Pères blancs au Ghana

• En 1931, l'Afrique compte 44 millions d'adeptes du christianisme. Vingt ans plus tard ce chiffre a plus que doublé.

• Outre les Pères blancs et les Sœurs blanches, les Oblats de Marie Immaculée, les Spiritains, les Dominicains, les Clercs de Saint-Viateur, les Sœurs missionnaires de l'Immaculée Conception, les Frères du Sacré-Cœur, les Frères des Écoles chrétiennes sont parmi les congrégations canadiennes les plus actives en Afrique entre les années 1930 et 1960.

• L'implication des pères blancs en Afrique est telle qu'ils font partie du paysage. Pas étonnant, car ils s'attachent énormément à leur mission. Leur serment en témoigne d'ailleurs : « Désormais et jusqu'à la mort. »

Les Pères blancs au Ghana

Média : Télévision

Émission : Canadiens en Afrique

Date de diffusion : 14 janvier 1962

Invité(s) : Monseigneur Bertrand, Monseigneur Déry, Père Germain, Père Robert

Ressource(s) : François Bertrand

Durée : 25 min 48 s

Dernière modification :
30 janvier 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'œuvre des religieuses en Nouvelle-France
Radio
11 min 20 s
Les missionnaires religieuses ursulines et hospitalières jouent un rôle prépondérant dans le développement de la Nouvelle-France.
Des missions au pays d'abord
Télévision
21 min 37 s
Les premières missions se déploient à l'intérieur du pays. Ainsi, les Oblats cherchent à convertir les autochtones du nord-ouest.