Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · La révolution islamique iranienne

La révolution islamique iranienne

Date de diffusion : 1er avril 1994

En 1978, l'Iran est secoué par une violente révolte populaire menée par des étudiants, des chômeurs et des syndicats. Les protestataires s'insurgent contre le pouvoir corrompu du dictateur iranien, le chah Mohammed Reza Pahlavi. En janvier 1979, la révolte atteint son paroxysme, le chah et son épouse quittent l'Iran. Le vide ainsi créé permet le retour du chef religieux exilé, l'ayatollah Khomeiny. Une révolution religieuse, mais aussi sociale et politique, se met alors en place, permettant à des orthodoxes musulmans d'instaurer un gouvernement théocratique basé sur l'islam.

Quinze ans après avoir couvert les événements de la révolution iranienne, le journaliste René Mailhot raconte son expérience à l'émission Le Point médias.

Établie en 1925, la dynastie des chahs Pahlavi a instauré une certaine modernité dans en Iran. Toutefois, en 1953, le chah Reza Pahlavi fut forcé à l'exil par le premier ministre social-démocrate du pays, Mohammed Mosaddeq, qui désirait la nationalisation des entreprises pétrolières britanniques. Le chah est remis au pouvoir la même année lors d'une opération secrète menée par la Grande-Bretagne et les États-Unis.

Le régime du chah est alors marqué par la dictature, la corruption et les inégalités économiques. La police secrète du chah, la Savak, réprime les actions des contestataires du régime et contribue ainsi à l'exacerbation de la révolte contre le pouvoir répressif.

En 1979, le retour en Iran de l'ayatollah Khomeiny, chef spirituel de la résistance contre le chah, annonçait la mise en place d'une démocratie participative. L'ayatollah instaure plutôt une république islamique, un régime basé sur la charia, la loi du Coran.

Dans cette république, l'autorité suprême doit venir d'un représentant de l'islam. Dans ce cas-ci, c'est l'ayatollah qui devient le « chef d'État ». Khomeiny oblige les femmes à porter le tchador considéré par certains Iraniens et Iraniennes comme un instrument de répression.

La révolution islamique iranienne

• Le 22 septembre 1980, Saddam Hussein attaque l'Iran afin de prévenir une exportation de la révolution de l'ayatollah Khomeiny. L'Irak souhaite occuper la totalité du delta du Tigre et de l'Euphrate pour s'emparer de la province du Khouzistan, riche en pétrole.

• La guerre entre l'Irak et l'Iran, qui se déroule de 1980 à 1988, est la plus longue et la plus meurtrière depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle aurait fait près d'un million de morts.

• Au cours des années 1980, l'Iran devient une plaque tournante de l'intégrisme islamique. En plus d'être un exemple d'islamisme d'état, le pays offre un soutien logistique et financier à plusieurs groupes militants, dont le Djihad islamique et le groupe libanais Hezbollah.

La révolution islamique iranienne

Média : Télévision

Émission : Le Point médias

Date de diffusion : 1er avril 1994

Invité(s) : René Mailhot

Ressource(s) : Madeleine Poulin

Durée : 12 min 35 s

Dernière modification :
12 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Congé de maternité
Télévision
11 min 23 s
1er janvier 1979
En 1979, le Québec instaure un congé de maternité de dix-huit semaines!
Une vision de l'islam radical
Dossier
Dans plusieurs régions du monde, des fondamentalistes islamistes combattent l'Occident et ses idées de libertés démocratiques.