Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Islam noir, islam rouge

Islam noir, islam rouge

Date de diffusion : 21 décembre 1970

Vers 1950, en Afrique occidentale, les populations des pays nouvellement indépendants et majoritairement de religion animiste se tournent vers l'islam. À la même époque, les musulmans des républiques soviétiques de l'Asie centrale se mesurent aux forces antireligieuses du marxisme. Alors que l'URSS essaie tant bien que mal de contrôler l'expansion de l'islam sur son territoire, les États africains sont plus souples, malgré la menace d'une radicalisation des pratiques religieuses.

En 1970, une émission spéciale de Radio-Canada, Les enfants de l'islam, se penche sur l'évolution de l'islam au Sénégal et en Union soviétique.

À compter du 9e siècle, les fidèles de l'islam gagnent l'Afrique noire. C'est vers le 11e siècle qu'ils prennent racine au Sénégal, mais ce n'est que dans les années 1950 que les Sénégalais, majoritairement animistes, se convertissent massivement à l'islam. L'animisme, une croyance populaire selon laquelle la nature est régie par les âmes et les esprits, dominait la région et freinait l'expansion de l'islam en Afrique occidentale.

En 2006, la population du Sénégal, ancienne colonie française, est estimée à près de 12 millions d'habitants, et 94 % de sa population est de religion musulmane.

En Russie, au lendemain de la révolution bolchevique de 1917, il y aurait eu jusqu'à 40 millions de musulmans dans la république. La doctrine communiste prône toutefois un état socialiste et athée. Toute pratique publique d'une religion, peu importe laquelle, est réprimée par l'état soviétique.

Les politiques d'assimilation et le déplacement des populations à l'intérieur de l'Union soviétique ont diminué de moitié le nombre de musulmans au cours des décennies suivant la révolution. Néanmoins, cette répression n'empêche pas les musulmans de conserver leur foi. Ainsi, en 2006, les populations du Kazakhstan, de l'Ouzbékistan, du Turkménistan, du Tadjikistan et du Kirghizistan, républiques de l'Asie centrale indépendantes de l'URSS depuis 1991, sont majoritairement musulmanes.

Islam noir, islam rouge

• Abdou Diouf, qui s'entretient avec la journaliste Madeleine Gérôme, est nommé premier ministre de la république du Sénégal en 1970 et demeure à ce poste jusqu'en 1981. Cette même année, il accède à la présidence de la république. Il est réélu en 1983, 1988 et 1993.

• En mars 2000, Abou Diouf est battu aux élections présidentielles par Abdoulaye Wade, le fondateur du Parti démocratique sénégalais.

• État laïque et indépendant depuis 1960, le Sénégal ne se soustrait pas à l'emprise des mouvements islamistes radicaux. Les universitaires laïques et chrétiens du pays craignent toutefois cette influence.

• Au Sénégal, l'organisation de la religion musulmane repose sur les confréries maraboutiques. Guides spirituels, les marabouts s'attribuent parfois des pouvoirs divins. Cette tradition est contestée par les musulmans orthodoxes, qui rejettent l'idolâtrie. Il existe plusieurs confréries sénégalaises, les plus importantes sont la Khadria, la Tidjania, la Mouridia et les Layènes.

• En tant que chefs politiques et militaires, les califes, ou successeurs de Mahomet, ont établi des empires islamiques qui s'étendent de l'Inde à la France, en passant par le nord de l'Afrique. Les plus célèbres des califats étant ceux des Omeyyades (661-750) et des Abbassides (750-1258).

• L'empire ottoman (1281-1924) est né de l'union des principautés turques d'Anatolie (Turquie moderne). Sous l'influence des Ottomans, l'islam multiplie le nombre de ses fidèles en Europe orientale, dans les pays de l'ex-Yougoslavie et des Balkans.

• Au sommet de leur puissance au 16e siècle, les Ottomans contrôlaient une portion de l'Europe orientale, du Proche-Orient arabe et du nord de l'Afrique. À deux reprises, en 1529 et en 1683, les troupes ottomanes du grand vizir Kara Mustapha assiègent la ville de Vienne en Autriche, mais sont repoussées à chaque fois.

Islam noir, islam rouge

Média : Radio

Émission : Les enfants de l'islam

Date de diffusion : 21 décembre 1970

Invité(s) : Rached Ben Aissa, Abdou Diouf, Fernand Dumont

Ressource(s) : Gaétan Barrette, Madeleine Gérôme

Durée : 27 min 10 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La mouvance islamiste
Télévision
44 min 57 s
Après le 11 septembre 2001, l'attention des pays occidentaux est dirigée vers l'espace musulman et les groupes islamistes.
La révolution islamique iranienne
Télévision
12 min 35 s
1er janvier 1979
En 1979, le régime du chah est renversé en Iran. Cet événement conduit à l'instauration d'une république islamique.