Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Religion et spiritualité · Le pape ne plaît pas à toutes les femmes

Le pape ne plaît pas à toutes les femmes

Date de diffusion : 6 septembre 1984

Dans un dossier de la revue québécoise La Vie en Rose, des féministes condamnent l'autorité morale du pape qui a un effet sur les décisions politiques des gouvernements.

Lise Moisan se dit excédée par le poids du « pêché », du « bien et du mal », de la « culpabilité » et du « sacrifice » qu'inculque l'Église catholique à ses fidèles. Des opposants aux idées du pape se mobilisent également en organisant un défilé anti-papal dans les rues de Montréal.

Le pape s'oppose au divorce, à l'avortement, à l'ordination des femmes et au mariage des prêtres. Il condamne l'éducation sexuelle qui favorise une libération des mœurs.

Des femmes chrétiennes contestent également, de l'intérieur, plusieurs positions de l'Église. Elles critiquent la distance qui s'est formée entre les valeurs chrétiennes de base et l'institution très hiérarchique de l'Église catholique. Elles boudent aussi l'Église qui s'oppose à la contraception artificielle, à la liberté sexuelle et à l'union libre.

Pour s'opposer aux idées du pape, une reprise de la pièce de 1978 de Denise Boucher, Les fées ont soif, est présentée à l'Université du Québec à Montréal. La pièce est dirigée par Véronique O'Leary. Catherine Mousseau, Pauline Julien et Luce Guilbault en sont les interprètes.

Les gais, marginalisés par l'Église catholique, organisent la « Danse des papettes » au Cégep du Vieux Montréal. Ils dénoncent les prises de position défavorables du pape face à l'homosexualité, un pape qui se dit pourtant solidaire des exclus et des opprimés.

Le pape ne plaît pas à toutes les femmes

• En mai 1984, 1730 féministes chrétiennes achètent une page du Devoir pour condamner le sexisme de l'Église catholique.

• Il n'est donc pas surprenant que la béatification de la Mère Marie-Léonie Paradis par le pape au parc Jarry à Montréal ait été critiquée par des féministes et plusieurs religieuses du Québec. Cette sœur est la fondatrice des Petites Soeurs de la Sainte-Famille, religieuses qui ont le rôle de servantes auprès des prêtres.

• Malgré l'interdiction d'ordination des femmes comme prêtres, il existe en 1984 une dizaine de femmes qui animent des cérémonies religieuses au Québec. Cette situation a été causée par un manque de prêtre.

• Même si sa reconnaissance s'est fait grandissante au cours des siècles, la place du pape dans l'Église chrétienne n'a jamais fait l'unanimité. À maintes reprises, son pouvoir fut diminué, que ce soit par les évêques, des conciles œcuméniques ou des Églises nationales. C'est en partie à cause d'un désaccord avec le pouvoir accordé aux papes que les Églises d'Orient et d'Occident se sont séparées et que la réforme protestante a eu lieu.

Le pape ne plaît pas à toutes les femmes

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 6 septembre 1984

Invité(s) : Thérèse Bergeron, Elizabeth Lacelle, Robert Lebel, Marie-Claire Miron, Lise Moisan, Hélène Pelletier-Baillargeon, Jean-René Verret

Ressource(s) : Françoise Stanton

Durée : 10 min 39 s

Dernière modification :
3 novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La philosophie d'un homme
Télévision
18 min 04 s
Le Dr Morgentaler affirme pratiquer des avortements par choix moral, par humanisme.
Effets dévastateurs de la thalidomide
Télévision
1 min 06 s
Les effets secondaires du médicament sont révélés aux yeux du monde, consterné par l'ampleur de la catastrophe.