Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Pauvreté · Les enfants de Davis Inlet

Période : 1967 - 2002

Les enfants de Davis Inlet

C’est un reportage de 1993 qui fait découvrir aux Canadiens les enfants de Davis Inlet s’intoxiquant à l’essence. Mais les problèmes des Innus Mushuau du Labrador commencent en fait dès 1967 alors qu’ils sont « installés » à Davis Inlet par le gouvernement canadien. Plus les années passent, plus les habitants réclament un retour à la terre ferme. Le déplacement des Innus commence en décembre 2002, mais toutes les maisons ne sont pas prêtes à Natuashish. L’évacuation totale de Davis Inlet se termine en août 2003.

icone_tv
7 clips télé
icone_micro
9 clips radio

Incendie à Davis Inlet

Date de diffusion : 15 juin 1992

Peu de Canadiens connaissent l'existence même de Davis Inlet lorsque la journaliste Annette Bolduc raconte qu'un incendie vient de tuer six enfants âgés de 6 mois à 9 ans. Par une température de moins 50 degrés Celsius, un feu s'est déclaré dans une maison alors que les parents étaient partis boire. On pense que les enfants ont essayé de se réchauffer avec une plaque chauffante, le poêle à bois n'étant pas suffisant.

Les habitants du village se sont précipités sur les lieux de l'incendie, mais n'ont rien pu faire, faute d'eau courante pour éteindre les flammes.

Davis Inlet, apprend-on à ce moment, est un village innu situé sur une petite île, sur la côte du Labrador, qui regroupe quelque 500 personnes. Les conditions de vie y sont intolérables : les maisons sont insalubres, sans eau courante ni système d'évacuation. La consommation d'alcool et de drogue toucherait 80 % de la population, selon certains spécialistes, et le taux de suicide serait le plus élevé au monde, selon certaines études.

Les habitants demandent au gouvernement de déménager leur communauté sur la terre ferme du Labrador, espérant y trouver des meilleures conditions de vie, mais ce dernier refuse tant que des études ne seront pas faites. Davis Inlet retombe dans l'oubli collectif.

Afin de mieux comprendre les causes de l'incendie du 14 février 1992, les Innus Mushuau et la nation innue lancent une enquête interne. Ils produisent un document baptisé Gathering Voices: Finding the Strength to Help our Children. Ce dernier proposait un plan à long terme comprenant le règlement de leur revendication territoriale ainsi que la création d'un centre de traitement pour les familles.

Incendie à Davis Inlet

• Entre 1939 et 1945, les Innus Mushuau s'installent à Old Davis Inlet, sur la côte du Labrador. En 1948, le gouvernement oblige la communauté à déménager à Nutak, au nord du Labrador, mais deux ans plus tard, les Innus sont revenus d'eux-mêmes à Old Davis Inlet.

• En 1967, les quelque 150 Innus de Old Davis Inlet sont déplacés sur l'île de Iluikoyak, à une quinzaine de kilomètres des côtes, rebaptisée Davis Inlet.

• Les raisons du déménagement des Innus Mushuau ne sont pas claires. On sait que c'est sous la pression du gouvernement de Terre-Neuve, dirigé par Joey Smallwood, et de l'Église catholique que le déplacement eut lieu, sans aucune consultation publique ni aucun vote.

• Les Innus acceptèrent apparemment de déménager car on leur avait promis de bonnes terres pour la construction, de l'eau courante et de meilleures conditions de vie.

• Confinés sur une île sans accès à la terre ferme pendant le gel et le dégel, les Innus Mushuau ont rapidement perdu leurs habitudes de chasse, principal élément de survivance de la communauté. Ils se sont sédentarisés, se coupant de leur mode de vie traditionnel. Le chômage, l'alcoolisme et la violence étouffent rapidement la population.

• Les Innus du Labrador n'ayant pas eu le statut d'Indien lorsque Terre-Neuve se joint à la Confédération, ils relèvent du gouvernement provincial.

Incendie à Davis Inlet

Média : Radio

Émission : Les Actualités (radio)

Date de diffusion : 15 juin 1992

Ressource(s) : Annette Bolduc, Marie-Hélène Poirier

Durée : 7 min 23 s

Dernière modification :
4 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
16 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Pensionnats indiens : l'enfance déracinée
Dossier
L'héritage douloureux des pensionnats indiens pèse sur des générations d'autochtones éduqués dans ces écoles dont le but avoué était l'assimilation.
Les droits territoriaux des autochtones
Dossier
Au Canada, depuis quelques décennies, les Premières nations tentent de se réapproprier leurs terres ancestrales.