Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Pauvreté · Du bénévole dévoué au professionnel de la charité

Du bénévole dévoué au professionnel de la charité

Date de diffusion : 24 novembre 1987

Au 19e siècle, les communautés religieuses sont aidées dans leur mission de bienfaisance par des bénévoles laïques. Au 20e siècle, la charité passe entre les mains des gouvernements. Cependant, les bénévoles demeurent essentiels.

Au tournant du 21e siècle, plusieurs organismes caritatifs dépendent des bénévoles et ont moins de cinq employés rémunérés. Selon l'étude du journaliste André Picard, au milieu des années 1990, environ 1,6 million de Canadiens travaillaient gratuitement tous les mois pour des œuvres caritatives, dont des soupes populaires et des collectes de sang. Ce reportage dresse le portrait d'Edna Charrette, une bénévole engagée.

Dès les années 1940, les congrégations religieuses ont de la difficulté à recruter des membres. Cette situation a un impact sur les services à vocation sociale, car les religieux y occupent une place centrale. Pour pallier au manque de religieux, on fait appel aux laïcs. Les professionnels de la charité sont nés.

Dans les années 1960, la gestion des établissements d'assistance publique est entre les mains du gouvernement. Ce dernier établit des normes de travail qui requièrent des qualifications précises. Or, les religieux n'ont pas ces compétences, ce qui entraîne une multiplication des professionnels de la charité.

Du bénévole dévoué au professionnel de la charité

• Selon l'étude du journaliste André Picard, environ 27 % des adultes canadiens consacrent en moyenne 190 heures par année à un organisme de charité reconnu. Le groupe d'âge le plus actif dans le domaine du bénévolat est celui des 35-45 ans. Ce sont surtout des femmes qui sont bénévoles. Les deux tiers des bénévoles ont un emploi rémunéré dans un autre secteur.

• En 1997, les Canadiens ont consacré plus de 1,1 milliard d'heures à des œuvres de bienfaisance ou à des organismes sans but lucratif. En 2000, une étude gouvernementale révèle que 6,5 millions de Canadiens, soit 27 % de la population de 15 ans et plus, avaient fait du bénévolat durant l'année. Il s'agit d'une baisse par rapport à 1997 : cette année-là, 31 % de la population avaient fait du bénévolat.

Du bénévole dévoué au professionnel de la charité

Média : Télévision

Émission : Au jour le jour

Date de diffusion : 24 novembre 1987

Invité(s) : Edna Charette, Paulette Hachez, Jacques Parent

Ressource(s) : Nathalie Boileau, Jacques Renaud

Durée : 7 min 10 s

Dernière modification :
25 février 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Entretien avec Marc Garneau en 1984
Télévision
11 min 05 s
Une entrevue privilégiée de Marc Garneau réalisée avant son départ à bord de la navette Challenger. Il y révèle certains secrets de sa vie familiale et de...
La GRC engage des femmes
Télévision
2 min 50 s
16 septembre 1974
Il faut attendre les années 1970 avant que des femmes soient acceptées comme policières à la Gendarmerie royale du Canada (GRC).