Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Jeunesse · Le bonheur

Le bonheur

Date de diffusion : 31 décembre 1961

En ce dernier jour de l'année 1961, l'animatrice Jeanne Sauvé reçoit à son émission quatre étudiants du collège de Jonquière, qui discutent avec enthousiasme de leur vision du bonheur. L'amour, les réalisations et les petites joies contribuent, selon eux, au bonheur.

Réalisée par François Chamberland, cette émission brosse un portrait des préoccupations des jeunes des années 1960. Les génériques de début et de fin d'émission sont silencieux.

Le bonheur

• Jeanne Sauvé épouse Maurice Sauvé le 24 septembre 1948. Celui-ci deviendra député à la Chambre des communes en 1962 et occupera des fonctions de ministre de 1964 à 1968.

• La future gouverneure générale entreprend sa carrière de journaliste en 1952, et s'intéresse tant à la radio et à la télévision qu'à la presse écrite. Outre Opinions, elle anime Fémina ainsi que d'autres émissions de télévision au réseau anglais de Radio-Canada, CBC. Elle écrit aussi des éditoriaux pour le défunt Montreal Star et La Presse.

• Jeanne Sauvé naît sous le nom de Jeanne Benoît le 26 avril 1922 en Saskatchewan. Elle rend l'âme à Montréal le 26 janvier 1993 après avoir souffert d'une longue maladie. En mars 1994, Postes Canada lance un timbre à son effigie.

Le bonheur

Média : Télévision

Émission : Opinions

Date de diffusion : 31 décembre 1961

Invité(s) : Gilles Bergeron, Paul Brassard, André Carrier, Normand Carrier

Ressource(s) : Jeanne Sauvé

Durée : 29 min 20 s

Dernière modification :
7 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Jacques Hébert au pays de Mao
Télévision
29 min 26 s
7 décembre 2007
Pour souligner la mort de l'ex-sénateur Jacques Hébert, nous vous présentons une entrevue qu'il accordait en 1961 à Jeanne Sauvé.
Vivre en français en Ontario
Télévision
29 min 23 s
Jeanne Sauvé anime une discussion avec des jeunes de Sudbury sur les difficultés de vivre en français en Ontario.