Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Immigration · Des immigrants à leur arrivée

Des immigrants à leur arrivée

Date de diffusion : 15 février 1966

En plus d'avoir à s'adapter à de nouvelles réalités, dont le bilinguisme, les immigrants au Canada doivent répondre à des critères d'éligibilité.

À partir d'entrevues avec des immigrants belges, français et haïtiens, Judith Jasmin a fait ressortir certains problèmes nuisant à leur intégration au pays. Dans son reportage, diffusé à l'émission Le Sel de la semaine, la journaliste interroge également des fonctionnaires sur la politique d'immigration nationale.

Des immigrants à leur arrivée

• En octobre 1966, le ministère de la Main-d'œuvre et de l'Immigration publie un Livre blanc sur l'immigration, sous la direction de Jean Marchand. Les auteurs y proposent un resserrement du système de parrainage et l'admission d'un plus grand nombre d'immigrants indépendants et qualifiés.

• L'année suivante, le gouvernement fédéral met en place de nouveaux règlements sur l'immigration. Il tente alors d'éliminer toute discrimination fondée sur la nationalité ou la race et instaure un système de points. Dès lors, les demandes d'immigration sont fixées sur des critères d'éducation, d'âge ou de niveau de connaissance du français ou de l'anglais, plutôt que sur le seul jugement discrétionnaire des agents de l'immigration.

Des immigrants à leur arrivée

Média : Télévision

Émission : Le Sel de la semaine

Date de diffusion : 15 février 1966

Invité(s) : Juliette Barcelot, Léo Vachon

Ressource(s) : Judith Jasmin

Durée : 17 min 12 s

Dernière modification :
28 octobre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'immigration haïtienne
Radio
11 min 09 s
Jean-claude Icard parle du flux migratoire de la population haïtienne au Québec.
Déserteurs américains immigrés au Canada
Télévision
12 min 49 s
Plusieurs organismes s'occupent du passage de la frontière des objecteurs de conscience et déserteurs américains.