Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Immigration · Les triades chinoises, menace pour la sécurité nationale

Les triades chinoises, menace pour la sécurité nationale

Date de diffusion : 12 janvier 2001

Réputées l'une des mafias les plus dangereuses au monde, les triades chinoises représentent, après les motards, la seconde menace en importance pour la sécurité nationale au Canada depuis le début des années 1990. Trafic de stupéfiants, racket, prêts usuraires, immigration clandestine, contrefaçon, piratage de produits audiovisuels, falsification de cartes de crédit, réseaux de prostitution : pour ces sociétés secrètes criminelles, tous les moyens sont bons pour gagner de l'argent. Elles n'hésitent d'ailleurs pas à utiliser une extrême violence pour arriver à leurs fins.

À l'émission Zone libre, le journaliste Jean-Michel Leprince dévoile une fascinante enquête sur les activités criminelles, l'organisation et le fonctionnement des triades chinoises au Canada.

Depuis le début des années 1990, les triades chinoises sont l'objet de multiples publications de la presse internationale. L'hebdomadaire Le Nouvel Observateur (juillet 2001) et Les Cahiers de l'Express (décembre 1995), des publications françaises, consacrent d'ailleurs un dossier sur ces organisations criminelles. L'essentiel de ces articles se retrouve dans la 4e édition du livre de Thierry Cretin, Mafias du monde : Organisations criminelles transnationales.

Dans son chapitre sur les mafias d'Extrême-Orient, Cretin résume l'histoire, l'organisation, le fonctionnement et les activités des triades. D'entrée de jeu, l'auteur rappelle un principe fondamental relié à ces organisations criminelles : « Là où il y a des Chinois et de l'argent, il y a des triades. »

À l'origine, le symbole triangulaire qui donne son nom aux triades représente l'harmonie entre le ciel, la terre et l'homme. Loin d'être des organisations criminelles, les triades sont d'abord des sociétés secrètes aux rites initiatiques qui utilisent de façon symbolique drapeaux et emblèmes triangulaires.

La première triade remonterait à 1644, à l'époque où la dynastie des Ming s'efface devant la dynastie mandchoue. Un groupe de 108 moines bouddhistes dirige alors une révolte anti-mandchoue dans le sud-est du pays. L'orientation criminelle de ces sociétés secrètes s'amorce seulement à la fin du 19e siècle, à Hong-Kong. Des triades sont également impliquées dans la révolution de 1911, lors du passage de la dynastie Qing à la République.

L'arrivée au pouvoir des communistes, en 1949, force l'émigration des chefs des principales triades vers Hong-Kong, Macao et Taïwan, où elles sont aujourd'hui extrêmement actives. Cependant, s'il existe des triades criminelles, d'autres, à caractère communautaire ou philosophique, poursuivent de nobles objectifs.

Les triades chinoises, menace pour la sécurité nationale

• L'organisation traditionnelle d'une triade prend la forme d'un triangle. À la base se trouvent les « soldats », également appelés « 49 » . Leur rôle est d'exécuter les ordres. Ils s'occupent de la sale besogne, l'aspect criminel. Le comité des officiers forme le niveau supérieur et coordonne les activités. Au sommet trône le chef, « Tête de dragon » ou « 489 », qui peut s'adjoindre un sous-chef, « 438 ».

• Dans la hiérarchie des triades, chaque grade commence par le chiffre 4, un puissant symbole dans la numérologie des triades. En Chine, ce chiffre est un porte-bonheur.

• Le premier président de la République de Chine, Sun Yat-sen, est lui-même un « 426 », soit un responsable de la sécurité et de la discipline, de la triade des Trois-Harmonies.

• La hiérarchie de la plupart des triades ne comporte qu'un cercle restreint qui tourne autour d'un seul chef, le« 489 », entouré de quelques responsables de la sécurité et de la discipline, de conseillers ou de chefs d'équipes.

Les triades chinoises, menace pour la sécurité nationale

Média : Télévision

Émission : Zone libre

Date de diffusion : 12 janvier 2001

Invité(s) : Al Arsenault, Sandy Boucher, Michel Couture, Fabian Dawson, Jean-Guy Desfossés, Mike Dionne, Jim Fischer, Pat Forgarty, Ngo Hoang Hao, Mario Lamothe, Brian Macadam, Raymond Miu, Robert Read

Ressource(s) : Jean-Michel Leprince, Jean-François Lépine

Durée : 42 min 07 s

Dernière modification :
25 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Origines de la population chinoise canadienne
Radio
12 min 32 s
Arrivés en 1858, les immigrants chinois participent à la ruée vers l'or et à la construction des chemins de fer.
Des politiques d'immigration racistes
Télévision
7 min 38 s
Les Chinois établis au Canada depuis le 19e siècle sont traités comme des citoyens de seconde classe pendant près de cent ans.