Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Histoire · Régine Pernoud, médiéviste

Régine Pernoud, médiéviste

Date de diffusion : 2 novembre 1982

Régine Pernoud est conservateur aux Archives nationales de France et spécialiste du Moyen Âge. Elle s'intéresse particulièrement au statut de la femme à l'époque féodale, comme le montrent ses ouvrages Pour en finir avec le Moyen Âge, 1977 et La Femme au temps des cathédrales, 1980. On y découvre notamment le culte de la femme qui prévalait au 12e siècle et l'importance de la famille, noyau de la société.

Avec Marcel Brisebois, elle parle aussi du pouvoir politique des femmes, de leur vie affective et sexuelle, et de la période noire de l'histoire pour les femmes, avec le code Napoléon qui renforce le rôle de l'homme dans la société.

Régine Pernoud, médiéviste

• Régine Pernoud (1909-1998) est une historienne, médiéviste, archiviste-paléographe française. Elle fut tour à tour préceptrice, répétitrice et agent de classement dans des fonds d'archives pendant ses études universitaires et ses travaux d'historienne.

• Elle fut aussi l'une des plus grandes spécialistes de Jeanne d'Arc, comme en témoignent tous les ouvrages qu'elle lui a consacrés : Vie et mort de Jeanne d'Arc (1953), Jeanne d'Arc par elle-même et par ses témoins (1962), Jeanne devant les Cauchons (1970), Jeanne et Thérèse (1984)...

Régine Pernoud, médiéviste

Média : Télévision

Émission : Rencontres

Date de diffusion : 2 novembre 1982

Invité(s) : Régine Pernoud

Ressource(s) : Michel Benoît, Marcel Brisebois

Durée : 27 min 52 s

Dernière modification :
23 mars 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
François Truffaut, un cinéaste engagé?
Télévision
21 min 47 s
Cinéphile, il fréquente les salles obscures avant de passer derrière la caméra.
Que réserve l'après-Meech?
Radio
14 min 43 s
La mort de l'accord entraîne une montée du nationalisme au Québec et coïncide avec l'élection de Jean Chrétien à la tête du Parti libéral.