Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Histoire · L'arrivée des premiers immigrants

L'arrivée des premiers immigrants

Date de diffusion : 11 avril 1979

Entre 1840 et 1860, plus de 30 000 esclaves afro-américains désireux de s'affranchir de leur condition d'esclave empruntent un réseau secret d'évasion : le chemin de fer clandestin.

Composé de sentiers secrets, de cachettes et de maisons d'accueil reliant les États du Sud et les frontières du Canada, il symbolise l'espoir d'une vie meilleure, loin des sévices et des traitements inhumains.

Les premiers colons noirs sont des esclaves loyalistes. Alors que les Américains ont pris les armes et réclament leur indépendance, les Britanniques promettent terres et provisions à quiconque élit domicile dans les colonies anglaises.

Mais les loyalistes blancs reçoivent les terres les plus fertiles tandis que les réfugiés noirs sont confinés aux abords des villes et villages blancs.

En 1734, un incendie ravage plusieurs édifices situés à Montréal. Le sinistre n'est pas d'origine accidentelle, comme on le prétend, mais c'est une esclave noire, Marie-Josèphe Angélique, qui en est l'auteure.

Au service de Monseigneur de Francheville, elle met le feu à la résidence de son maître en signe de protestation contre l'esclavage. Condamnée au bûcher, elle sera pendue sur la place publique avant d'être emportée par les flammes.

L'arrivée des premiers immigrants

• Le premier immigrant noir au Canada est Mathieu da Costa en 1606. C'est un pêcheur des Açores, qui accompagne l'expédition Champlain-Poutraincourt et sert d'interprète pour communiquer avec les Indiens Micmacs.

• Quant au premier esclave noir arrivé au Canada, il se prénomme Olivier Lejeune.

• Certains des préposés au chemin de fer clandestin, grâce auquel beaucoup d'esclaves ont trouvé la voie de la liberté au Canada, sont devenus légendaires, tels Harriet Tubman, ancienne évadée, ou encore le Canadien Alexander Ross, qui ont facilité l'évasion de quelques esclaves.

• Mary-Ann Shadd Cary (1823-1893) fut l'une des voix prépondérantes de la communauté du chemin de fer clandestin du Haut-Canada. Enseignante, elle publie le Provincial Freeman, un journal important pour la communauté du chemin de fer clandestin au Canada.

• Porte-parole du mouvement de défense des droits civils, féministe, elle est l'une des premières femmes à diriger un journal, mais aussi la première Noire à occuper ce poste au Canada.

L'arrivée des premiers immigrants

Média : Radio

Émission : Aux vingt heures

Date de diffusion : 11 avril 1979

Invité(s) : Esmeralda Thornhill

Ressource(s) : Jancy Bolte, Gaétan Lemay

Durée : 20 min 46 s

Dernière modification :
31 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Africville, le bas quartier de Halifax
Télévision
1 min 29 s
Africville regroupe une communauté de quelque 400 Noirs, désireux de vivre loin de la discrimination des Blancs.
Le problème Africville
Radio
20 min 11 s
Les Noirs ne disposent d'aucun pouvoir politique et d'aucune reconnaissance sociale, ni d'aucun poids politique.