Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Famille · Plus de places en garderie, promet Mulroney

Plus de places en garderie, promet Mulroney

Date de diffusion : 8 mars 1987

En 1986, le premier ministre conservateur Brian Mulroney s'engage à débloquer des sommes d'argent pour les services de garde au pays. La stratégie fédérale prévoit la création de 200 000 nouvelles places dans les garderies et l'injection de 5,4 milliards de dollars. Cette somme sera toutefois échelonnée sur sept ans et répartie à travers les dix provinces.

À la veille des élections, cette stratégie sert néanmoins de promesse électorale alléchante. La journaliste Marie-Hélène Poirier analyse la promesse du premier ministre avec divers invités.

Brian Mulroney dépose son projet de loi sur les services de garde en vue de son adoption par la Chambre des communes, en juillet 1988, avant la tenue de nouvelles élections. Toutefois, le Nouveau Parti démocratique s'oppose fermement au projet, qu'il qualifie de « mesure régressive ». Le gouvernement conservateur est donc contraint d'abandonner le projet de loi C-144.

Le retrait fédéral dans la subvention aux garderies aura des conséquences sur la politique familiale québécoise. En mai 1989, la ministre déléguée à la Condition féminine, Monique Gagnon-Tremblay, annonce que Québec créera 2400 places de moins que prévu, en raison des promesses non tenues d'Ottawa.

Plus de places en garderie, promet Mulroney

• Le taux d'activité des femmes avec des enfants d'âge préscolaire passe de 29,9 % en 1975 à 52,3 % en 1987. La baisse du taux de natalité à 1,4 enfant par famille fait en sorte que plusieurs parents veulent utiliser la garderie pour permettre à leur enfant de développer des habiletés sociales.

• Une enquête réalisée par le ministère fédéral de la Santé et du Bien-être en 1987 révèle que le Québec est alors en avance sur les autres provinces canadiennes dans la création de garderies en milieu de travail. La province compte alors 112 garderies situées dans des entreprises, tandis que l'Ontario arrive en seconde place avec 40 centres de jour.

Plus de places en garderie, promet Mulroney

Média : Radio

Émission : Présent des fêtes

Date de diffusion : 8 mars 1987

Invité(s) : Lise Corbeil-Vincent, Monique Tardif

Ressource(s) : Marie-Hélène Poirier

Durée : 17 min 04 s

Dernière modification :
8 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Madame au foyer ou à l'usine
Télévision
21 min 04 s
Avec l'entrée massive des femmes sur le marché du travail dans les années 1960 se pose le problème de la garde des enfants.
Des « garderies pop »
Télévision
34 min 08 s
Dans les années 1970, des garderies populaires sont mises sur pied par des comités de parents.