Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Éducation · Enseigner le français, une tâche ardue

Enseigner le français, une tâche ardue

Date de diffusion : 17 novembre 1970

À Fort Chimo (ancien nom du village de Kuujjuaq), les enfants vont à l'école fédérale depuis la fin des années 1950. L'école provinciale voit le jour en 1963. Les professeurs blancs, assistés d'Inuits, communiquent peu en français avec les enfants. Le programme impose l'enseignement d'abord en inuktitut, puis en français ou en anglais. Les écoles fédérales n'enseignent qu'en anglais, ce qui a provoqué une certaine acculturation.

Le gouvernement du Québec souhaite un transfert complet de compétence des écoles fédérales à celles de la province, mais le fédéral affirme qu'il maintiendra ses écoles tant que les Inuits les fréquenteront. Des familles inuites, pragmatiques, envoient leurs enfants dans les deux systèmes scolaires! Cette compétition entre les deux administrations mécontente une partie de la population du Nouveau-Québec.

Enseigner le français, une tâche ardue

• Au milieu des années 1970, au Nouveau-Québec, les écoles fédérales sont quatre fois plus fréquentées que les écoles provinciales, d'où la prédominance de l'anglais sur le territoire.

• À partir de 1973, les écoles fédérales du Nouveau-Québec s'inspirent du fonctionnement du système provincial en créant des comités de parents et en dispensant des cours en inuktitut.

• En 2001, environ 70 % des Inuits au Canada déclarent pouvoir soutenir une conversation en inuktitut. Cette proportion est identique chez les enfants.

Enseigner le français, une tâche ardue

Média : Télévision

Émission : Format 60

Date de diffusion : 17 novembre 1970

Invité(s) : R. Lechat, Jean-Paul Lettre, L. Schneider

Ressource(s) : Denise Bombardier

Durée : 20 min 45 s

Dernière modification :
22 juillet 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Pierre E. Trudeau explique sa décision
Télévision
26 min 03 s
Le premier ministre a décrété la Loi sur les mesures de guerre car il appréhendait une insurrection menée par le FLQ.
Octobre 1970 : récits de prisonniers
Télévision
7 min 28 s
Les centaines de personnes arrêtées lors de la crise d'Octobre ne reçoivent aucune indication sur les motifs de leur emprisonnement.