Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Éducation · Québec affirme sa présence dans le Grand Nord

Québec affirme sa présence dans le Grand Nord

Date de diffusion : 7 novembre 1964

Village de Povungnituk, 1964 : le gouvernement du Québec dirige une école toute neuve, sous l'égide de la Direction générale du Nouveau-Québec, qui entre en compétition avec l'école fédérale. Les premiers fonctionnaires provinciaux doivent cependant se fier à l'expertise de leurs homologues venus d'Ottawa. Les Inuits affichent un sentiment anti-Québec, surtout parce que le fédéral leur alloue des allocations de subsistance.

Selon la Constitution de 1867, les Inuits sont sous la tutelle du gouvernement fédéral. À la suite de l'installation de bases militaires et de l'exploitation de richesses naturelles dans le Nord, le fédéral ouvre des écoles pour les Inuits. Mais l'éducation est une compétence provinciale. Le gouvernement du Québec s'intéresse au sort des Inuits depuis l'élection du gouvernement de Jean Lesage en 1960.

Québec affirme sa présence dans le Grand Nord

• Les premiers fonctionnaires québécois qui s'installent au Nouveau-Québec apprennent obligatoirement l'inuktitut, la langue des Inuits. En 1968, le gouvernement du Québec crée une nouvelle circonscription scolaire, celle de la commission scolaire du Nouveau-Québec.

Québec affirme sa présence dans le Grand Nord

Média : Télévision

Émission : Champ libre

Date de diffusion : 7 novembre 1964

Ressource(s) : Judith Jasmin

Durée : 5 min 28 s

Dernière modification :
25 août 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Cinq décennies d'éducation au Nouveau-Québec
Télévision
9 min 49 s
Depuis 1949, les gouvernements obligent les Inuits à fréquenter l'école. Avec des résultats controversés.
Avant l'arrivée <br>des Blancs
Radio
2 min 16 s
Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, les Inuits ignorent tout du système scolaire des Blancs à l'exception de l'œuvre des missionnaires.