Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Éducation · Paul Gérin-Lajoie : l'éducation en héritage

Paul Gérin-Lajoie : l'éducation en héritage

Date de diffusion : 14 mai 1964

Que ce soit au sein du cabinet Lesage, à la présidence de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) ou dans le cadre de sa fondation, Paul Gérin-Lajoie a fait de la coopération internationale et de la démocratisation de l'éducation la pierre angulaire de son engagement social et politique.

La réforme de l'éducation est son premier cheval de bataille et l'un des événements phares de la Révolution tranquille. En mai 1964, au lendemain de la création du ministère de l'Éducation, dont il est le premier titulaire, il s'entretient avec le journaliste Jean Pelletier.

Plus d'une génération de politiciens, d'hommes de loi et de lettres, et de femmes d'action ont marqué l'histoire familiale de Paul Gérin-Lajoie. C'est là, d'abord, qu'il puise son rêve d'une éducation pour tous, son ardent désir de changer les choses et sa combativité.

Jeune avocat, il part pour Oxford en 1945 où il obtient un doctorat en droit constitutionnel. La découverte d'une Europe d'après-guerre en pleine mutation, avec son éventail de régimes politiques et de cultures, influencera sa vision d'un Québec moderne et ouvert sur le monde.

Maître d'œuvre du ministère de l'Éducation, Paul Gérin-Lajoie est, sous Lesage, l'initiateur des premiers projets de coopération en matière d'éducation entre le Québec et les pays de la francophonie. Dans le cadre de la réforme de l'éducation, il amorce aussi les démarches qui mèneront à la création du réseau collégial québécois en 1967 et de l'Université du Québec et de ses constituantes en 1968.

Les libéraux de Jean Lesage sont défaits en 1966. Insatisfait d'être sur les bancs de l'opposition et se sentant appelé par de nouveaux défis, Paul Gérin-Lajoie quitte la vie politique en 1969.

De 1970 à 1977, il préside l'ACDI. L'aide canadienne à l'étranger connaît alors une véritable période d'effervescence. Le budget de l'agence triple et des milliers de projets de coopération avec plus de 75 pays voient le jour.

Cependant, il constate qu'en matière d'éducation bien des couches de la population restent en marge des programmes d'aide offerts par les organismes gouvernementaux. Convaincu que là réside la clé du développement des pays du tiers-monde, il crée sa propre fondation en 1977, à laquelle il se consacre à plein temps depuis 1987.

Paul Gérin-Lajoie : l'éducation en héritage

• Paul Gérin-Lajoie naît le 23 février 1920 à Montréal et grandit au sein d'une famille de six enfants.

• En 1938, à l'âge de 18 ans, il reçoit la prestigieuse bourse Rhodes, qui lui permet d'aller étudier à Oxford, en Angleterre, séjour qu'il devra cependant reporter à la fin de la guerre.

• En 1944, Paul Gérin-Lajoie épouse Andrée Papineau, dont l'un des ancêtres est l'avocat et politicien Louis-Joseph Papineau (1786-1871). Ils ont quatre enfants.

• Élu député libéral dans la circonscription de Vaudreuil-Soulanges en 1960, Paul-Gérin Lajoie est ministre de la Jeunesse (1960-1964), ministre de l'Éducation et vice-premier ministre (1964-1966), dans le cabinet Lesage. Il est considéré comme l'un des pères de la Révolution tranquille.

• La Fondation Paul Gérin-Lajoie, un organisme à but non lucratif, contribue à l'éducation des enfants au niveau primaire et à l'alphabétisation des adultes dans les pays en voie de développement. Elle est active notamment au Sénégal et à Haïti.

• Marie Lacoste-Gérin-Lajoie, grand-mère de Paul, est l'une des pionnières du mouvement féministe au Québec. L'une de ses filles, Justine Lacoste-Beaubien, est la fondatrice de l'hôpital pour enfants Sainte-Justine, à Montréal. Une autre de ses filles, Marie Gérin-Lajoie, est la première Canadienne française à obtenir le grade de bachelière ès arts. Elle a fondé l'Institut Notre-Dame du Bon-Conseil.

Paul Gérin-Lajoie : l'éducation en héritage

Média : Radio

Émission : Partage du jour

Date de diffusion : 14 mai 1964

Invité(s) : Paul-Gérin Lajoie

Ressource(s) : André Hébert, Jean Pelletier

Durée : 10 min 06 s

Dernière modification :
4 août 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Comment utiliser le drapeau
Radio
6 min 09 s
Un drapeau national devrait être hissé rapidement et descendu lentement, avec respect.
Pas de première pour « La terre à boire »
Radio
13 min 17 s
Le jour de la première du film de Jean-Paul Bernier, le Bureau de censure décide que le film ne peut être projeté au Québec. Les artisans sont sous le choc.