Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Criminalité et justice · Orphelins de Duplessis, enfants d'asiles

Période : 1948 - 2001

Orphelins de Duplessis, enfants d'asiles

Sous le règne de Duplessis, des enfants illégitimes sont étiquetés comme malades mentaux et internés dans des asiles. Ces « enfants du péché » sont victimes d'une manœuvre du gouvernement Duplessis afin d'obtenir des subventions fédérales. Au début des années 1990, les orphelins se mobilisent et réclament justice et réparation. Ils mènent un combat inégal pour sortir de l'amnésie collective qu'a longtemps entretenu la société québécoise à leur égard. Ils veulent enfin sortir de l'anonymat, de la honte…

icone_tv
10 clips télé
icone_micro
3 clips radio

De la crèche à l'asile : l'enfance internée

Date de diffusion : 9 mars 1980

Des milliers d'enfants grandissent dans les orphelinats administrés par les communautés religieuses. Personne ne veut s'occuper de ces enfants du péché dont se chargent les religieuses. Les orphelinats sont surpeuplés. Avec peu de moyens financiers, les religieuses tentent tant bien que mal d'élever et d'éduquer ces enfants. Ces derniers souffrent néanmoins de carences affectives causées par l'absence d'une présence parentale.

Tourné à l'occasion du 20e anniversaire des Compagnons des Marronniers, ce reportage retrace l'histoire du Mont-Providence.

Ouvert en 1950, le Mont-Providence (aujourd'hui l'hôpital Rivière-des-Prairies) est une école spécialisée dans l'éducation des enfants déficients intellectuels. Les méthodes pédagogiques que développent alors les religieuses pour instruire les enfants déficients, souvent confondus avec les malades mentaux, sont d'avant-garde. De nombreux orphelins ayant accumulé certains retards sont envoyés au Mont-Providence pour profiter de cet enseignement spécialisé. Or, en 1954, l'univers fragile des orphelins bascule. Pour des raisons budgétaires, ils font l'objet d'un faux diagnostic d'aliénation mentale.

En 1954, l'école est au bord de la faillite. Le Mont-Providence bénéficie des subventions du gouvernement fédéral, faussement informé qu'il s'agissait d'un hôpital. Or, en 1953, le fédéral, ayant constaté la vocation scolaire de l'institution, supprime ses subsides. Les religieuses se retrouvent dans une impasse et font appel au gouvernement provincial.

C'est alors qu'une manœuvre autorisée par Maurice Duplessis entraîne la transformation de l'école en asile. Le gouvernement de l'Union nationale, peu enclin à investir dans le domaine de l'assistance publique, conseille aux religieuses de modifier le statut du Mont-Providence afin de récupérer l'argent du fédéral. Ainsi, le 12 août 1954, les pensionnaires de l'école spécialisée se réveillent dans un hôpital psychiatrique.

De la crèche à l'asile : l'enfance internée

• L'arrêté ministériel signé le 12 août 1954 interdit explicitement aux religieuses de garder au Mont-Providence même un « embryon d'école ».

• Au lendemain de la conversion de l'école en un hôpital psychiatrique, les classes se ferment et sont remplacées par des lits. Des enfants et des vieillards arrivent en provenance d'asiles comme Saint-Jean-de-Dieu : le Mont-Providence doit recevoir 1000 patients souffrant de maladie mentale.

• En 1960, un groupe d'anciens du Mont-Providence se regroupe autour de l'abbé Roger Roy, ancien aumônier de l'hôpital. L'oeuvre des Compagnons des Marronniers offre des services de réintégration sociale aux orphelins internés et catalogués déficients mentaux.

• Le Mont-Providence n'est pas le seul hôpital psychiatrique où des orphelins ont été internés. Sous prétexte de troubles du comportement, plusieurs enfants sont transférés des orphelinats vers des asiles à travers le Québec, notamment à l'hôpital Saint-Julien de Saint-Ferdinand d'Halifax, à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu et à l'hôpital Saint-Michel-Archange.

De la crèche à l'asile : l'enfance internée

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 9 mars 1980

Invité(s) : Dr Barbeau, Joseph Beaudet, Claude Bertrand, Lorraine Boyer, Vincent De Villiers, Jean-Claude Labonté, Lucien Landry, Alfred Malette, Jacques Roger, Roger Roy, Gilberte Villeneuve

Ressource(s) : Myra Cree

Durée : 19 min 31 s

Dernière modification :
23 mars 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
13 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Le scandale de l'orphelinat Mount Cashel
Radio
6 min 09 s
27 novembre 1989
Plusieurs membres d'une congrégation religieuse de Terre-Neuve sont accusés de violence morale, physique et sexuelle envers de jeunes pensionnaires.
Bruno Roy, l’orphelin devenu écrivain
Télévision
11 min 14 s
En 1992, l'écrivain et enseignant Bruno Roy raconte à Denise Bombardier son enfance passée à l'orphelinat.