Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Criminalité et justice · Discrimination et peine de mort

Discrimination et peine de mort

Date de diffusion : 17 avril 1987

Un criminologue rapporte que, selon les résultats de son étude, les Amérindiens, les Ukrainiens et les francophones ont été condamnés plus souvent à la peine capitale au cours de l'histoire canadienne. Les ouvriers ont également été exécutés en plus grand nombre que les cols blancs. Comme l'explique Ezzat Fattah, les jugements sont toujours empreints d'une part d'arbitraire. Selon ce dernier, «  l'histoire de la peine capitale, c'est l'histoire de la discrimination » .

Alors que dans les Prairies les personnes d'origine slave ont été victimes de la discrimination insidieuse à leur égard, en Colombie-Britannique, ce sont les immigrants chinois qui étaient davantage condamnés à mort.

Pour le même meurtre, la probabilité d'être exécuté s'élevait à 21 % pour un Blanc et grimpait à 96 % pour un autochtone. Au Québec, les francophones ont été condamnés proportionnellement plus souvent à la peine capitale que les anglophones.

Discrimination et peine de mort

• Aux États-Unis, 41 % des prisonniers en attente d'exécution dans les couloirs de la mort sont Noirs, alors que les Noirs ne représentent que 12 % de la population totale du pays. La disparité raciale influe aussi lorsque la victime est de race blanche. En 1987, 86 % des condamnés à la peine capitale avaient été reconnus coupables du meurtre de Blancs.

• L'exécution de personnes qui étaient mineures au moment de commettre leur délit est prévue dans les lois de sept pays. Les États-Unis ont exécuté le plus grand nombre de délinquants juvéniles pour des délits commis avant l'âge de la majorité, soit 17 cas depuis 1990. Amnistie internationale révèle que la majorité présentait une forme de maladie mentale ou une déficience intellectuelle.

• La Convention des Nations unies sur les droits de l'enfant adoptée en 1989 stipule que « ni la peine capitale ni l'emprisonnement à vie sans possibilité de libération ne doivent être prononcés pour les infractions commises par des personnes âgées de moins de dix-huit ans ». Les États-Unis n'ont ni signé ni ratifié cette convention.

Discrimination et peine de mort

Média : Radio

Émission : Présent édition nationale

Date de diffusion : 17 avril 1987

Invité(s) : Ezzat Fattah

Ressource(s) : Dominique Payette, Louis Martin

Durée : 5 min 16 s

Dernière modification :
2 février 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
René Lévesque enquête sur la peine de mort
Télévision
26 min 43 s
Au début des années 1960, le débat sur la peine de mort s'intensifie. René Lévesque aborde le sujet à l'émission Premier plan.
Le rituel de l'exécution
Télévision
3 min 45 s
Les exécutions capitales à la prison de Bordeaux avaient toujours lieu le vendredi après minuit.