Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Criminalité et justice · Cannabis sur ordonnance

Cannabis sur ordonnance

Date de diffusion : 3 octobre 1999

En dépit des appuis dont il bénéficie, c'est dans l'illégalité que le premier centre de compassion ouvert au Québec accueille les malades munis d'une ordonnance médicale à l'automne 1999. On y distribue du cannabis sur prescription aux sidéens, aux cancéreux, mais aussi aux malades atteints de sclérose en plaques, de glaucome ou d'arthrite. L'effet antispasmodique de l'herbe inhalée soulage les douleurs et redonne l'appétit.

Inspiré du Compassion Club ouvert sur la côte ouest, à Vancouver, le Club Compassion de Montréal est un groupe d'entraide qui fournit un cadre sécurisant aux malades, grâce au dévouement des bénévoles qui y travaillent.

L'utilisation thérapeutique du cannabis remonte à plusieurs milliers d'années. Le rapport du comité spécial du Sénat présidé par Pierre-Claude Nolin déplore le vide juridique dans lequel se trouvent les centres de compassion, dont les membres s'exposent à des poursuites judiciaires. En effet, on permet aux malades de consommer de la marijuana sans pour autant leur assurer un approvisionnement légal…Prônant un système de distribution de cannabis à usage médical transparent, il recommande donc que ces centres soient autorisés, sous condition de licence, et réglementés.

La Cour d'appel de l'Ontario, dans l'affaire Parker, a reconnu le droit à un épileptique de consommer de la marijuana afin de réduire ses symptômes. Les juges ont estimé que l'interdiction de culture et de possession de cannabis violait les droits fondamentaux contenus dans la Charte canadienne des droits et libertés.

Le Gouvernement s'est penché sur la question de l'usage de marijuana à des fins médicales et, depuis le 31 juillet 2001, les patients québécois et canadiens atteints de maladies graves sont autorisés à consommer de la marijuana à des fins thérapeutiques. Ils peuvent en outre obtenir un permis pour la cultiver.

Cannabis sur ordonnance

• Les Canadiens désireux de consommer ou de cultiver de la marijuana à des fins thérapeutiques doivent prouver que leur état de santé nécessite l'usage de la marijuana et doivent obtenir une prescription médicale appuyant cette demande d'exemption.

• Santé Canada décrit la procédure à suivre dans un document explicatif publié en 1999. 658  exemptions ont été autorisées depuis le mois de juin 1999, date des premières autorisations.

• Deux bénévoles du Club Compassion de Montréal, arrêtés par la police en février 2000 pour distribution de marijuana en vertu de l'interdiction stipulée par la loi fédérale, ont finalement été relaxés par la Cour supérieure du Québec. À la suite de ce jugement, les membres du centre ont créé un site Internet qui propose de la marijuana à des fins thérapeutiques.

• Si la consommation de mari est autorisée à l'intérieur du centre, en revanche la cigarette est formellement interdite! Seuls les fumeurs de mari sont admis. Fumeurs de tabac, s'abstenir!

Le Holy smoke Culture Shop est le premier salon de marijuana ouvert en Colombie-Britannique, situé à Nelson, petite ville prospère de 100 000 âmes.

Cannabis sur ordonnance

Média : Radio

Émission : Dimanche magazine

Date de diffusion : 3 octobre 1999

Invité(s) : Louise Caroline Bergeron, Bernard Bigras, Mario Champagne, Yvon Charbonneau, Andre Lapointe, Claude Messier, Michel Panisset, Allan Rock

Ressource(s) : Chantal Lavigne

Durée : 10 min 20 s

Dernière modification :
10 février 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un an après le déluge du Saguenay
Radio
14 min 19 s
Un an après les inondations, les vestiges du déluge deviennent des attractions touristiques.
Saint-Jean-Vianney : 25 ans plus tard
Radio
20 min 03 s
D'anciens résidents de Saint-Jean-Vianney se rappellent la catastrophe qu'ils ont vécue au printemps 1971.