Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Criminalité et justice · Une plante millénaire incriminée...

Une plante millénaire incriminée...

Date de diffusion : 6 août 1983

Au Canada, la consommation massive de cannabis culmine dans les années 1960, avec l'émergence des courants de contre-culture mais aussi l'ouverture au monde, selon les conclusions de la Commission Le Dain instituée en 1969.

Dans son rapport déposé en 1973, la commission recommandait la dépénalisation de la possession et de l'usage non médical des drogues, comme le rappelle Marie-André Bertrand, l'un des commissaires Le Dain.

Malgré les quatre années de travaux des commissaires, le gouvernement canadien, qui avait pourtant manifesté son intention de légiférer dans ce sens, n'y donna jamais suite.

Terme mexicain désignant originairement du tabac bon marché, le mot marijuana désigne la drogue issue d'une variété de chanvre (cannabis sativa indica). La marijuana est composée des extrémités de la plante femelle et des feuilles séchées réduites en poudre.

C'est Louis Hébert, apothicaire de Champlain, qui aurait contribué à faire connaître le cannabis au Canada, en 1606.

Il est utilisé à des fins médicales et vendu librement en pharmacie dans toute l'Amérique du Nord, de 1840 à 1900, avant de tomber sous le joug d'une sévère prohibition en 1923, contenue dans The Opium and Narcotic Drug Act.

Roulée en joint, fumée à la pipe, incorporée à des biscuits, la consommation de la plante varie selon les cultures. Durant le XIXe siècle, le cannabis est prescrit à des patients atteints de rhumatisme, d'épilepsie, de tétanos, de rage, mais aussi comme relaxant musculaire.

Depuis 1997, le cannabis est régi par la Loi réglementant certaines drogues et autres substances. Aux termes de cette loi, la possession, le trafic, la possession en vue de trafic, la production et le commerce (importation et exportation) sont illégaux.

Une plante millénaire incriminée...

• Jadis les fibres de cannabis étaient utilisées dans la confection de vêtements, de papiers, de tissus, de cordages et de voiles pour la construction de bateaux.

• La résine, qui en est extraite, était destinée à soulager les spasmes, les troubles du sommeil et la douleur.

• Selon le Comité permanent de lutte à la toxicomanie, 1,5 million de Canadiens fumeraient de la marijuana.

• En 1998, 13,5 % des Québécois âgés de 15 ans et plus aurait consommé du cannabis au cours de l'année, comparativement à 8,2 % en 1992 et 6,5 % en 1989.

• Les dépenses fédérales annuelles dans le cadre de la stratégie canadienne antidrogue s'élèvent à près de 450 millions de dollars.

• Ils étaient des consommateurs de cannabis…George Washington (1732-1799) en mâchait pour son mal de dents. La reine Victoria (1819-1901) l'utilisait pour soulager ses douleurs menstruelles.

Une plante millénaire incriminée...

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 6 août 1983

Invité(s) : Marie-Andrée Bertrand, Mark MacGuigan, Ed Schreyer

Ressource(s) : Daniel Lessard

Durée : 2 min 44 s

Dernière modification :
27 octobre 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Drogue ou médicament?
Télévision
13 min 05 s
Substance aux vertus médicinales, la marijuana n'est pas assimilée à un médicament.
Cannabis sur ordonnance
Radio
10 min 20 s
Le centre de compassion ouvre ses portes à Montréal…dans l'illégalité.