Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Criminalité et justice · Femme et ingénieure

Femme et ingénieure

Date de diffusion : 10 décembre 1989

Paraphrasant le « Ich bin ein Berliner » de John F. Kennedy, Jean-Claude Germain dit être, en ce lendemain de tragédie, femme et ingénieure. Dans le cadre de son émission Faut voir ça, il présente l'entrevue d'une étudiante de Polytechnique, Heidi Rathjen, faite par Madeleine Poulin.

Sa tristesse et sa colère, l'étudiante les utilisera dans le combat qu'elle va entreprendre pour un meilleur contrôle des armes à feu.

Dans les jours qui suivent le massacre des 14 jeunes femmes, un débat sur la question féministe prend forme au Québec et au Canada. Les féministes elles-mêmes se remettent en question et se demandent si elles ne sont pas en partie responsables de la haine de Marc Lépine. De leur côté, plusieurs étudiantes de Polytechnique clament qu'elles ne sont pas des féministes. Le mot est devenu un stigmate, et pendant plusieurs années les femmes québécoises le mettent au rancart.

Femme et ingénieure

• 6 décembre, De la tragédie à l'espoir est un livre important. Heidi Rathjen, avec l'aide de Charles Montpetit, y raconte les événements du 6 décembre tels qu'elle les a vécus elle-même, terrée dans un local dans le noir avec quelques camarades pendant que Marc Lépine commettait l'impensable, les jours qui ont suivi et le combat qu'elle a ensuite mené pour le contrôle des armes à feu.

• Selon le document de la Banque mondiale Violence against Women : The Hidden Health Burden (World Bank Discussion Paper 255), la violence due au sexe (viol, violence conjugale, meurtre et abus sexuel) cause plus de décès et d'infirmités chez les femmes de 15 à 44 ans que le cancer, la malaria, les accidents de la route et la guerre.

• Le Collectif masculin contre le sexisme publie sur Internet le nom des 630 « femmes et enfants tuées, au Québec, par des hommes en tant qu'hommes » du 6 décembre 1989 au 29 novembre 2001. Le Collectif précise que « 493 femmes [ont été] tuées par un partenaire actuel ou récent, par un client ou un souteneur, par un fils ou par un violeur, par des cambrioleurs ou par un antiféministe armé; 137 jeunes et enfants victimes d'un père, un beau-père ou un prédateur sexuel ».

Femme et ingénieure

Média : Télévision

Émission : Faut voir ça

Date de diffusion : 10 décembre 1989

Invité(s) : Heidi Rathjen

Ressource(s) : Jean-Claude Germain, Madeleine Poulin

Durée : 4 min 11 s

Dernière modification :
2 décembre 2002


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tragédie à l'École polytechnique
Télévision
8 min 32 s
6 décembre 1989
Peu après 17 h, des coups de fusils éclatent dans l'École polytechnique de Montréal. Il y a plusieurs blessés et des morts.
La plus grande des peines
Radio
16 min 01 s
Dans les jours qui suivent la tuerie de Polytechnique, hommes et femmes prennent conscience de l'horreur.