Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Célébrations · Expo 67 : Montréal capitale du monde

Période : 1967 - 1967

Expo 67 : Montréal capitale du monde

Du 28 avril au 29 octobre 1967, des millions de personnes se donnent rendez-vous à Montréal, pour l'Exposition universelle. Munis de leurs « passeports », les visiteurs peuvent explorer la centaine de pavillons nationaux ou thématiques, utiliser des moyens de transport futuristes et s'amuser à La Ronde. L'Expo 67, qui marque le 100e anniversaire de la Confédération canadienne demeure un succès d'envergure et un événement mémorable pour toute une génération.

icone_tv
16 clips télé
icone_micro
4 clips radio

La nuit des îles

Date de diffusion : 30 juin 1964

Pour la tenue de l'Expo 67, Montréal et la Compagnie de l'exposition sélectionnent en 1963 le site des îles du Saint-Laurent parmi une dizaine d'autres propositions, dont Pointe-Saint-Charles et le nord-est de Montréal. De gigantesques travaux sont entrepris pour doubler la superficie de l'île Sainte-Hélène, au pied du pont Jacques-Cartier, et pour créer l'île Notre-Dame.

Le 1er juillet 1964, à minuit, le maire Jean Drapeau remet officiellement le terrain de l'Expo au commissaire général Pierre Dupuy. Les journalistes Jean-Paul Nolet et Jacques Fauteux assistent à la cérémonie.

En septembre 1963, la ville de Montréal commence les travaux de remblayage pour la création des nouvelles îles. Tout doit être terminé pour l'été 1964. D'énormes rochers provenant de l'île Ronde, à l'est de l'île Sainte-Hélène, permettent la construction d'un pourtour de 15 kilomètres.

Des digues sont élevées afin de protéger le site contre les inondations et d'empêcher l'eau de s'infiltrer. Construites en trois mois, de juillet à août 1963, elles s'élèvent à six mètres au dessus du niveau de l'eau et s'étalent sur près de six mètres de largeur.

Une fois les digues terminées, le remblaiement des îles peut commencer. D'énormes tuyaux transportent vers le fleuve l'eau pompée hors des bassins d'assèchement.

Pendant 10 mois, plus de 28 millions de tonnes de terre et de roc, provenant surtout des travaux d'excavation du métro de Montréal, sont déplacées pour construire les îles. Des camions assurent le transport et le déversement de toute cette matière. De puissantes dragues extraient également du roc du lit du fleuve.

La nuit des îles

• Par crainte des crues printanières , on construit l'Estacade, un petit barrage servant à bloquer la glace, à l'Ouest du pont Champlain. L'Estacade empêche les couches de glace d'être emportées par le courant jusqu'aux îles.

• Dans son livre La petite histoire d'Expo 67, Yves Jasmin, le directeur des relations publiques de l'événement, raconte en détail l'extravagance des travaux. Il précise que le site de l'Expo, qui couvre quatre kilomètrescarrés, correspond à deux fois et demie la superficie de Monaco.

• La nouvelle île Notre-Dame prend place en bordure de la Voie maritime du Saint-Laurent. Ce passage pour les navires, en liaison avec les Grands Lacs, est inauguré en juin 1959. (Voir le dossier Le Saint-Laurent, la voie du continent)

• En 1964, la réalisation de l'exposition est confiée à Pierre Dupuy, l'ancien ambassadeur du Canada en France. En tant que commissaire général de l'exposition, il doit rencontrer les ministres et chefs d'États des pays invités.

La nuit des îles

Média : Télévision

Émission : La Nuit des îles à l'Expo

Date de diffusion : 30 juin 1964

Invité(s) : Jean Drapeau, Pierre Dupuy

Ressource(s) : Jacques Fauteux, Jean-Paul Nolet

Durée : 15 min 40 s

Dernière modification :
4 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Le prince Charles inaugure Expo 86
Télévision
2 min 28 s
2 mai 1986
Une spectaculaire cérémonie d'ouverture inaugure l'exposition internationale de Vancouver.
Les Expos : du baseball à Montréal
Dossier
En 1968, le baseball majeur ouvre ses portes à une formation canadienne, en accordant une franchise à la ville de Montréal.