Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Célébrations · Jour de deuil pour les autochtones d'Amérique

Jour de deuil pour les autochtones d'Amérique

Date de diffusion : 12 octobre 1992

Tout n'est pas rose et joyeux en ce jour de fête. Le 500e anniversaire du débarquement de Christophe Colomb sur les côtes de l'Amérique n'a pas la même connotation pour tous. Pour les autochtones d'Amérique, et plus particulièrement ceux d'Amérique latine, cette journée n'est pas un jour de réjouissances. À l'inverse, l'Église a une tout autre interprétation de l'événement.

Les journalistes Jean Michel Carroie et Sylviane Bourgeteau présentent deux visions bien différentes des célébrations.

Le premier reportage présente tout d'abord le point de vue officiel de l'Église catholique. Profitant de la quatrième conférence de l'épiscopat latino-américain qui se tient en République dominicaine au même moment, Jean-Paul II souligne l'œuvre des premiers missionnaires catholiques, leur courage face à l'inconnu et aux difficultés rencontrées.

Cependant, le pape tente de distinguer entre colonisation et évangélisation, argumentant que les méfaits de la première ne peuvent être imputés à la seconde. Une distinction qui ne fait pas l'unanimité.

Cette distinction entre colonisation et évangélisation ne reçoit pas l'assentiment des autochtones d'Amérique latine, pour qui ce jour rappelle le début d'un long massacre, qui se poursuit encore aujourd'hui.

Pour ces derniers, colonisation et évangélisation vont de pair. Alors que la première intervention était l'élément musclé de la conquête du continent américain, la deuxième en était la caution politique et spirituelle. L'une ne pouvait survivre sans l'autre à l'époque, d'où la grogne des autochtones. Ceux-ci considèrent que l'Église a une responsabilité dans le sort qui fut réservé aux Indiens d'Amérique.

Jour de deuil pour les autochtones d'Amérique

• La faim, la maladie et l'esclavage prélevèrent un lourd tribut sur les populations indigènes d'Amérique. À titre d'exemple, les Arawaks, qui peuplaient les Antilles au moment de l'arrivée de Colomb en 1492, avaient une population estimée à 1 million d'individus.

• En 1510, ils ne seront plus que 50 000. Dix ans plus tard, leur nombre atteindra péniblement 10 000. Finalement en 1550, 58 ans après ce premier contact avec les Européens, il n'y aura plus que 500 survivants!

Jour de deuil pour les autochtones d'Amérique

Média : Radio

Émission : Radiojournal

Date de diffusion : 12 octobre 1992

Invité(s) : Sylviane Bourgeteau, Jean-Michel Carroie

Ressource(s) : Roger Bouchard, Marie-Andrée Talbot

Durée : 3 min 10 s

Dernière modification :
7 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
500e anniversaire de la découverte de l'Amérique
Télévision
5 min 01 s
Marie-Claude Lavallée s'entretient avec l'historien Paul Zumthor pour mieux comprendre qui était Christophe Colomb.
Mystères de l'adolescence
Télévision
5 min 19 s
L'animatrice Suzanne Laberge s'entretient avec la psychologue Hélène Routhier sur le passage de l'enfance à l'âge adulte.