Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Célébrations · La vie d'un champion canadien de rodéo

La vie d'un champion canadien de rodéo

Date de diffusion : 2 novembre 1996

S'établissant dans l'Ouest canadien en 1989, Roger Lacasse, un cow-boy du Québec, réalise son rêve de devenir l'un des meilleurs cow-boys au pays. Entre 1991 et 2000, il décroche six fois le titre de champion canadien de monte du cheval sans selle. En 1998, il est le meilleur de cette discipline au Rodéo de Cheyenne, au Championnat canadien d'Edmonton et au Stampede de Calgary.

Deux ans plus tôt, Roger Lacasse racontait sa passion du rodéo, qu'il partage avec son épouse et son fils de trois ans.

Les rodéos ont pris une place importante dans un grand nombre de villes et villages de l'Ouest canadien, du Manitoba jusqu'en Colombie-Britannique.

L'été, un cow-boy professionnel peut participer à trois rodéos dans trois villes différentes en une seule semaine. Dans une année, les meilleurs cow-boys se rendent à plus de 100 rodéos et gagnent parfois plus de 100 000 $. Le déplacement d'un rodéo à l'autre se fait en camion. Seuls quelques riches cow-boys peuvent se permettre de parcourir les distances en avion privé.

Les cow-boys professionnels de rodéo doivent arriver préparés et bien entraînés avant de s'élancer dans l'arène. Seuls quelques-uns obtiennent la gloire.

La carrière du cow-boy professionnel peut se poursuivre jusque dans la quarantaine. Par la suite, de nombreux cavaliers deviennent entraîneurs ou éleveurs de chevaux. C'est le cas de Roger Lacasse, qui, après avoir été pendant quinze ans cow-boy professionnel, sera instructeur de rodéo à Saint-Tite et à Waterford en Ontario.

La vie d'un champion canadien de rodéo

• La Canadian Professional Rodeo Association gère l'organisation des centaines de rodéos canadiens. Elle veille aussi à ce que l'équipement des cow-boys et des chevaux soient réglementaires.

• La Pro Rodeo Cowboys Association organise plus de 750 rodéos par année aux États-Unis et au Canada. Cinq mille cinq cents cow-boys concourent dans douze circuits régionaux. Ils tentent d'accumuler des victoires afin de pouvoir participer à l'épreuve ultime qui se déroule à Las Vegas, au Nevada.

• Le prix que reçoit le champion d'une épreuve de rodéo est une ceinture avec son nom, le lieu de la victoire et le nom de l'épreuve gravés sur la boucle.

• Le plus gros rodéo de l'est du pays a lieu au Québec, à Saint-Tite. Le Festival western de Saint-Tite accueille chaque année des milliers de visiteurs.

• Désormais, des compétitions de rodéo se déroulent aussi au Mexique, en Australie, en Europe et même au Japon et en Afrique.

• Depuis 1974, les finales canadiennes de rodéo se déroulent chaque année en novembre, à Edmonton. Les dix meilleurs cow-boys – ceux ayant accumulé le plus de prix au cours de la saison – et les dix meilleures cow-girls s'y affrontent.

• Les points accumulés par les cow-boys lors des championnats canadiens comptent pour le championnat mondial qui se déroule à Oklahoma City.

La vie d'un champion canadien de rodéo

Média : Télévision

Émission : L' Accent francophone

Date de diffusion : 2 novembre 1996

Invité(s) : Roger Lacasse

Ressource(s) : François Dubé

Durée : 5 min 35 s

Dernière modification :
4 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La décoration du bouvillon
Télévision
2 min
Depuis des décennies, les compétitions du Stampede de Calgary attirent les foules et les grands de ce monde.
Calgary, capitale<br> des cow-boys
Télévision
1 min 42 s
Chaque année, pendant dix jours, la ville vit au rythme de la musique country et du rodéo.