Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Célébrations · Calgary, capitale des cow-boys

Calgary, capitale
des cow-boys

Date de diffusion : 6 juillet 1985

La sirène retentit, la porte s'ouvre, les cow-boys et les animaux s'élancent dans l'arène. Cette scène typique du Stampede semble ne pas changer avec les années.

Si le rodéo classique demeure le clou des festivités, les autres attractions obtiennent aussi beaucoup de succès. La parade, les danses, la foire agricole, les manèges, les feux d'artifice et les spectacles attirent les foules. Le journaliste Louis Lemieux trace un portrait de la fête.

Un défilé, vu par des centaines de milliers de spectateurs, inaugure chaque édition du Stampede. Les fanfares, les chars allégoriques et surtout des milliers de chevaux et des centaines de cow-boys et d'Amérindiens se succèdent lors de cette grande parade.

Sur le site de la foire agricole, des produits artisanaux, dont certains de fabrication amérindienne, sont exposés. Le jour, des promenades en cheval sont offertes alors que le soir ont lieu des spectacles et le rodéo.

Sise au pied des Rocheuses, la ville de Calgary se situe au confluent des rivières Bow et Elbow. Centre canadien de l'industrie du pétrole et du gaz naturel, Calgary est aussi le centre financier de l'Ouest canadien. En cinquante ans, la ville est passée de moins de 100 000 (1946) à plus de 750 000 habitants.

En plus du Stampede, la ville organise plusieurs autres festivals. En mai a lieu l'International Children Festival, en juin, le Carifest et en février, le Winter Festival.

Calgary, capitale
des cow-boys

• Développée notamment grâce au chemin de fer du Canadien Pacifique – qui atteint la ville en 1883 –, Calgary est très vite contrôlée par les grands propriétaires de ranch, et une élite d'hommes d'affaires s'y forme. Avec plus de 4000 habitants, Calgary devient officiellement une ville en 1892.

• L'architecture à Calgary s'inspire parfois du monde du rodéo. Le Saddledome, bâti pour les Jeux olympiques de 1988, présente la forme d'une selle de cheval. Ce stade est l'endroit où joue l'équipe professionnelle de hockey de la ville, les Flames.

• Pour les cow-boys de la fin du XIXe siècle, attraper un veau au lasso était une corvée davantage qu'une compétition.

• Le premier rodéo à avoir lieu sur le territoire canadien se serait déroulé dans les rues de la localité de Raymond, aujourd'hui en Alberta, le 1er juillet 1902. Déjà les fermiers avaient supplanté en nombre les cow-boys dans la province.

• Le chapeau blanc de cow-boy est devenu l'un des emblèmes de la ville de Calgary. Voyant le succès de ce chapeau auprès des touristes, le maire Don Mackay décida d'en faire un symbole de la ville au début des années 1950.

• Au moment où Calgary accueille les Jeux olympiques d'hiver en 1988, la délégation canadienne, qui s'habille en cow-boy pour l'occasion, porte le fameux chapeau blanc.

Calgary, capitale
des cow-boys

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 6 juillet 1985

Ressource(s) : Louis Lemieux

Durée : 1 min 42 s

Dernière modification :
4 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La décoration du bouvillon
Télévision
2 min
Depuis des décennies, les compétitions du Stampede de Calgary attirent les foules et les grands de ce monde.
Les touristes affluent au Stampede
Radio
2 min 33 s
Des centaines de milliers de personnes, dont un grand nombre d'Américains, assistent au festival des cow-boys.