Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Célébrations · La reine ouvre la session parlementaire

La reine ouvre la session parlementaire

En 1957, Élisabeth II effectue son premier voyage au Canada en tant que souveraine. La reine passe quatre jours à Ottawa, du 12 au 16 octobre. Pour la première fois dans l'histoire du pays, un souverain préside l'ouverture d'une session du Parlement. Élisabeth y prononce le discours du Trône en français et en anglais. Henri Bergeron raconte avec force détails la cérémonie.

La présence de la reine lors de l'ouverture de la session du Parlement de 1957 constitue une première dans notre histoire, mais n'est pas étonnante. Le Canada, en effet, est à la fois une monarchie constitutionnelle, un État fédéral et une démocratie parlementaire. Le pays obtient son indépendance en 1931 par le Statut de Westminster. La couronne d'Angleterre règne sur le Canada, mais elle ne le gouverne pas.

De nos jours, le débat sur la présence de la reine d'Angleterre dans la vie politique ne soulève plus les passions, mais en 1957, des étudiants participant à une conférence de la Jeunesse libérale universitaire adoptèrent une résolution selon laquelle il fallait abolir le titre de « reine du Canada ». L'histoire a fait grand bruit dans les médias, particulièrement au Canada anglais.

La reine ouvre la session parlementaire

• Pour la réception d'État donnée le 14 octobre1957 à Rideau Hall, la résidence du gouverneur général, Élisabeth II porte une robe signée par le couturier royal Norman Hartnell. Une guirlande de feuilles d'érable entremêlées de roses blanches l'orne et chaque feuille est taillée dans du velours vert et sertie de cristal et de fausses émeraudes. Les roses blanches, symbole de la maison d'York, sont faites de cristal, de perles blanches et de faux diamants.

• Le discours du Trône, rédigé par le gouvernement et prononcé généralement par le gouverneur général, dresse les objectifs du gouvernement.

• Cette tradition marque l'ouverture officielle de chaque nouvelle session parlementaire. Le premier discours du Trône a été prononcé le 7 novembre 1867, alors que Charles Stanley Monck était gouverneur général du pays.

• En 1998, le cabinet du premier ministre du Canada, Jean Chrétien, lance l'idée d'abolir la monarchie, ce qui provoque une vive réaction dans les médias anglophones du pays.

• Le Canada compte plusieurs monarchistes, représentés, entre autres, par la Ligue monarchiste du Canada, association fondée en 1970. Un de ses objectifs est de « promouvoir la loyauté et le respect envers la Souveraine du Canada ainsi que la compréhension de la monarchie constitutionnelle ».

La reine ouvre la session parlementaire

Média : Télévision

Invité(s) : Élisabeth II

Ressource(s) : Henri Bergeron

Durée : 6 min 39 s

Dernière modification :
14 janvier 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Élisabeth devient « Sa Majesté »
Radio
1 h 25 min 25 s
Par une journée pluvieuse typiquement londonienne, la jeune Élisabeth est sacrée reine devant les caméras de télévision.
Élisabeth II à la table de Maurice Duplessis
Radio
13 min 17 s
À l'occasion d'un repas officiel à Québec, Maurice Duplessis et la reine prennent la parole.