Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Société · Célébrations · Le couronnement de la reine

Le couronnement
de la reine

Le concours tire à sa fin alors que les duchesses prennent place dans un immense traîneau. L'heureuse gagnante sera Lise 1re, couronnée reine du neuvième Carnaval, en 1963.

À l'époque, la reine était élue par tirage au sort parmi les sept duchesses représentant chacune un secteur de la grande région de Québec. Le tirage au sort s'effectuait à l'aide de capsules, dont le nombre était proportionnel à la quantité de bougies ou de billets de loteries vendus dans chaque duché. Les recettes récoltées payaient une partie du coût de l'organisation du Carnaval.

La duchesse dont le duché avait vendu le plus de bougies avait le plus de chances de devenir reine.

Les sept duchesses étaient choisies avant la période des Fêtes. Lors de demi-finales, les présidents des duchés et d'autres juges désignés interrogeaient les jeunes filles sur leurs occupations et leurs loisirs. Avant d'être choisies duchesses, les filles, qui devaient être Québécoises et avoir entre 18 et 25 ans, paradaient également sur une scène.

Dès janvier, les duchesses avaient des représentations à faire pour le Carnaval. Pour bien accomplir leurs nouvelles fonctions, elles suivaient des cours de maintien et de diction.

Comme la reine, elles devaient être de dignes hôtesses pour accueillir les visiteurs. Secondées par une dame de compagnie, elles participaient avec la reine au bal, aux défilés, aux rencontres officielles, aux soirées mondaines du Carnaval. Les duchesses visitaient aussi des malades dans les hôpitaux ou des personnes âgées.

Le couronnement
de la reine

• Le Bonhomme couronne la première reine du Carnaval au Colisée de Québec en 1955. Estelle Côté, une joueuse de curling, devient alors Estelle 1re pour le temps des festivités.

• De 1972 à 1995, la reine est couronnée en plein air au palais de glace, mais tel n'a pas toujours été le cas. Le couronnement avait lieu auparavant au Colisée de Québec et, de 1963 à 1966, sur les terrains de l'Exposition provinciale de Québec.

• En 1955 et en 1956, les duchesses représentent un groupe social, professionnel ou sportif. En 1955, la reine du curling est élue et, en 1956, la reine des quilleurs.

• À partir de 1957, chaque duchesse est l'ambassadrice d'un duché qui porte le nom d'un grand personnage de l'histoire canadienne-française : Cartier, Champlain, Laval, Frontenac, Lévy, Montcalm, Montmorency.

• En août 1996, le comité organisateur du Carnaval décide d'abolir la tradition des duchesses et des reines du Carnaval. Cette tradition aura duré 42 ans.

• De 1955 à 1996, c'est toujours la même couronne qui est utilisée. La reine possédait également un sceptre royal.

• Durant quatre décennies, plus de 12 000 femmes ont posé leur candidature en vue de devenir duchesse et éventuellement reine du Carnaval.

Le couronnement
de la reine

Média : Télévision

Images d'archives

Date de tournage : 2 février 1963

Durée : 3 min 20 s

Dernière modification :
10 avril 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les débuts du Carnaval
Radio
5 min 03 s
L'un des organisateurs du Carnaval de Québec de 1955 raconte comment était organisé l'événement dans ses premières années.
L'hiver apprivoisé
Télévision
11 min 12 s
Ceintures fléchées, traîneaux, défilés, raquettes et patins : les Québécois ont apprivoisé l'hiver.