Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Technologie · Le téléphone, d'un combiné à l'autre

Période : 1876 - 1976

Le téléphone, d'un combiné à l'autre

Le téléphone joue, depuis le 19e siècle, le rôle essentiel de transmission des voix humaines à distance. D'abord dépendant du travail des téléphonistes, le réseau téléphonique du Canada s'automatise à partir des années 1950. Dès lors, des antennes micro-ondes et des câbles sous-marins facilitent les appels outre-mer et interurbains. Bientôt, la carte à puce et les satellites chambarderont le destin de la téléphonie.

icone_tv
8 clips télé
icone_micro
9 clips radio

L'invention d'Alexander Graham Bell

Date de diffusion : 7 décembre 1999

Le 10 mars 1876, à Boston, au Massachusetts, l'appareil artisanal réalisé par Alexander Graham Bell, baptisé vibraphone, réussit pour la première fois à transmettre à distance la voix de son inventeur. Professeur d'élocution pour malentendants, Bell s'intéresse à la physiologie vocale et à la télégraphie. À 29 ans, ses recherches sur la transmission vocale par vibration portent fruit. Avec quelques associés, il va fonder la Bell Telephone Company et commercialiser les premiers téléphones.

Cent vingt-cinq ans plus tard, l'historien Jean-François Auger raconte l'histoire d'Alexander Graham Bell.

Avant l'invention du télégraphe par Samuel Morse en 1837, les humains communiquent à distance par l'intermédiaire de messagers, de pigeons voyageurs ou à l'aide de signaux de fumée. Avec un aimant générateur d'énergie électromagnétique, le télégraphe encode les messages transmis par la vibration d'une membrane. Les ondes sonores créées voyagent à la vitesse de la lumière par des supports conducteurs d'électricité comme des fils de cuivre. Arrivés à destination, les messages sont décodés et redeviennent audibles. Le téléphone suit le même principe mais permet l'échange simultané de la voix humaine.

En 1875, Bell fabrique un premier prototype du vibraphone. L'appareil s'actionne à l'aide d'une languette de métal mobile, semblable à celles des clarinettes. En mars 1876, Bell améliore la qualité du vibraphone en remplaçant la languette par un fil plongé dans un récipient rempli d'eau et d'acide. Le liquide produit module l'intensité du courant dans le fil de façon équivalente aux ondes sonores de l'atmosphère.

Alexander Graham Bell construit un appareil déjà conceptualisé par un autre scientifique, Elisha Gray.

Le 15 juin 2002, la Chambre des représentants américaine a reconnu officiellement le rôle de l'Italo-américain Antonio Meucci dans l'invention du téléphone.

Entre 1850 et 1862, cet inventeur aurait conçu les prototypes des premiers appareils téléphoniques. En décembre 1871, Meucci obtient un brevet temporaire pour son invention. Par manque de ressources financières, Meucci se voit incapable de le renouveler avant son expiration, en 1874. Deux ans plus tard, le brevet de l'invention du téléphone est accordé à Alexander Graham Bell.

L'invention d'Alexander Graham Bell

• Les premières transmissions de la voix à distance remontent au XVIIe siècle. En Europe, des chercheurs imaginent un appareil formé de deux cônes reliés par un fil et scellés par un papyrus. À l'époque, le principe entraînera la création de jouets très à la mode.

• En 1860, en Allemagne, le professeur de physique et de musique Philippe Reis réussit à produire une mélodie à l'aide d'un cône relié par circuit électrique à une aiguille à tricoter.

• Le 14 février 1876, à 14 heures, Bell dépose une demande de brevet à l'office des brevets de Washington. Elisha Gray remet la sienne, pratiquement identique à celle de Bell, deux heures plus tard. Le brevet est accordé le 7 mars 1876 à Alexander Graham Bell, avant même que son téléphone ne fonctionne parfaitement.

• Bell gagnera la plupart des 600 procès intentés contre lui par des chercheurs comme Elisha Gray ou Thomas Edison, qui réclameront des parts dans l'invention du téléphone.

• Né en 1847 en Écosse, Alexander Graham Bell émigre avec sa famille à Brantford, en Ontario, en 1870. Un an plus tard, Bell déménage à Boston pour enseigner l'élocution à des sourds-muets. Il en profite pour apprendre des notions d'électricité au Massachusetts Institute of Technology, le réputé MIT. L'inventeur conservera une curiosité scientifique toute sa vie : il financera des recherches avec les profits de son invention.

• Alexander Graham Bell meurt en 1922 dans sa maison d'été de Baddeck, en Nouvelle-Écosse. Treize millions de téléphones avaient alors déjà trouvé preneur.

• Le mot téléphone tire son origine des mots grecs têle et phônê, littéralement « voix à distance ». Le terme télégraphe est issu du grec têle et graphos, pour « écriture à distance ».

• En l'honneur d'Alexander Graham Bell, l'unité de mesure de la puissance sonore, adoptée en 1927, portera le nom de décibel.

L'invention d'Alexander Graham Bell

Média : Radio

Émission : Multimedi'art

Date de diffusion : 7 décembre 1999

Invité(s) : Jean-François Auger

Ressource(s) : Mario Proulx, Winston McQuade

Durée : 22 min 57 s

Dernière modification :
5 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
17 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Expo 67 :  Montréal capitale du monde
Dossier
Du 28 avril au 29 octobre 1967, des millions de personnes se donnent rendez-vous à Montréal, pour l'Exposition universelle.
Satellites canadiens
Dossier
Dès 1962, le Canada est le troisième colonisateur de l'espace, après l'ancienne Union soviétique et les États-Unis.