Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Technologie · Détecter la foudre avec précision : le défi

Détecter la foudre avec précision : le défi

Date de diffusion : 17 juin 1986

La foudre cause les incendies forestiers les plus dévastateurs. Imprévisible, elle peut frapper une région en plusieurs points dans un court laps de temps et allumer de nombreux foyers d'incendies. En région éloignée, donc difficile d'accès, les dégâts peuvent être considérables. Ce n'est donc pas sans raison si des efforts ont été déployés dans le but de développer un système de détection précis et efficace. En 1986, la Société de conservation de l'Outaouais met au point un système innovateur qui allie informatique et imagerie satellitaire. Le spécialiste Tom Grimes décrit son fonctionnement.

Il ne suffit pas de localiser les foyers d'incendies. Encore faut-il les combattre. Or, les conditions météorologiques par temps orageux compliquent de beaucoup le travail des équipes d'intervention, que ce soit en phase de détection aérienne ou de lutte. De plus, lorsqu'elles arrivent sur les lieux, les distances à parcourir ont été telles que le feu est déjà très avancé. Enfin, en dépit de déploiements importants, les équipes ne suffisent pas toujours à la tâche en raison du trop grand nombre de feux à combattre au même moment.

Afin de remédier à certains de ces inconvénients, les organismes de protection apprennent à prévenir, en mettant à profit les données qu'ils collectent, et poursuivent leurs recherches dans le but de rendre les systèmes de détection plus performants. De plus, l'amélioration constante du réseau routier canadien contribue à réduire les délais d'intervention en région éloignée.

Mais malgré l'évolution rapide des technologies de pointe, aucun système ne permet encore, en ce début du XXIe siècle, de déterminer avec précision tous les points d'impact de la foudre et les incendies qu'elle génère.

Détecter la foudre avec précision : le défi

• La foudre n'est responsable que de 30 % à 40 % des feux de forêt. Pourtant, ces incendies détruisent plus de superficie que tous les incendies de cause humaine réunis. La superficie brûlée peut cependant varier de manière considérable d'une année à l'autre en raison des conditions climatiques et météorologiques changeantes. C'est de juin à août que la foudre frappe le plus durement.

• D'intenses périodes de sécheresse peuvent rendre le terrain davantage propice au développement des feux de foudre. Ces derniers se déclarent souvent dans la forêt boréale, composée majoritairement de résineux, une matière combustible hautement inflammable.

• Les feux d'origine humaine surviennent souvent dans les régions habitées et sont donc, dans une large mesure, détectés suffisamment tôt pour permettre une intervention rapide. Le public joue à cet effet un rôle de première ligne puisqu'il rapporte la plupart d'entre eux.

• Au Québec, les feux en région éloignée ne sont généralement combattus que dans la mesure où ils menacent les populations et les infrastructures. Le feu n'a pas que des effets dommageables pour la forêt boréale. Inscrit dans le cycle de la nature depuis la nuit des temps, il constitue un important facteur de régénération.

Détecter la foudre avec précision : le défi

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 17 juin 1986

Invité(s) : Albert Côté, Tom Grimes

Ressource(s) : Bernard Derome, Jacques Rivard

Durée : 2 min 12 s

Dernière modification :
10 octobre 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Lutter contre les incendies de forêts
Radio
6 min 35 s
De nombreux facteurs naturels déterminent le comportement d'un feu de forêt et dictent à l'homme la marche à suivre.
Des tours pour localiser les feux
Télévision
3 min 30 s
Les postes d'observation répartis sur le territoire canadien permettent de détecter les incendies forestiers à distance.