Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Technologie · Les performances impressionnantes du CF-105 Arrow

Les performances impressionnantes du CF-105 Arrow

Date de diffusion : 30 novembre 1958

En mars 1955, le contrat est porté à 260 millions de dollars pour la construction de cinq Arrow Mk1 équipés de réacteurs Pratt & Whitney, qui doivent être suivis de 35 Arrow Mk 2 propulsés par des réacteurs Iroquois, toujours pas disponibles. Six mois plus tard, le doute s'installe sur la pertinence de l'Arrow en matière de défense aérienne. Au même moment, Avro demande 598 millions de plus pour respecter ses engagements. Les coûts de production de l'intercepteur passent à 12,5 millions par appareil.

Les efforts de vente de l'Arrow auprès des Américains et des Britanniques commencent également en 1955. Les deux pays sont impressionnés par le projet mais ne sont pas intéressés à acheter des avions étrangers. Qui plus est, le carnet de commande du gouvernement passe de 600 à 100 avions. Malgré tout, le premier Arrow sort de l'usine le 4 octobre 1957 devant 12 000 admirateurs. Comble de malheur, le même jour, le lancement de la fusée Spoutnik 1 lui vole la vedette et relègue au second plan l'intérêt du monde pour le supersonique canadien.

Après plusieurs essais au sol, le CF-105 Arrow s'envole pour la toute première fois le 25 mars 1958 à 9h15. Janusz Zurakowski, pilote en chef chez Arrow, est le premier à voler à bord du chef-d'œuvre technologique. L'avion réussit à s'élever jusqu'à 11 000 pieds avant de franchir la vitesse de 250 nœuds. Le vol est un succès sur toute la ligne. Seul deux interrupteurs n'ont pas fonctionné au cours du vol. À sa sortie de l'avion, Zurakowski est accueilli en héros. Le 23 août suivant, l'Arrow franchit enfin le mur du son et pulvérise le record de vitesse en filant à Mach 1,7.

Les performances impressionnantes du CF-105 Arrow

• Né en Russie en 1914, Janusz Zurakowski grandit en Pologne et s'enrôle dans l'Aviation polonaise en 1937. Il s'enfuit en Angleterre et participe, pendant la Deuxième Guerre mondiale, à la bataille d'Angleterre. En 1945, il pilote le premier avion à réaction britannique. À son arrivée au pays, en 1952, Zurakowski est le pilote responsable de la formation chez Avro. Il est également le premier au Canada à franchir le mur du son à bord du CF-100 Canuck. Il est admis au Temple de la renommée de l'aviation en 1973.

• Le moteur Iroquois est si bruyant qu'il peut rendre un humain définitivement sourd à 100 mètres et le tuer à plus courte distance. Le réacteur, qui a coûté à lui seul 90 millions de dollars pour sa construction, était le plus puissant en Amérique. Il nécessitait 2000 kg de titane, métal de haute valeur et extrêmement léger.

Les performances impressionnantes du CF-105 Arrow

Média : Télévision

Émission : Caméra 58

Date de diffusion : 30 novembre 1958

Ressource(s) : Jacques Fauteux, Dostaler O'Leary

Durée : 8 min 23 s

Dernière modification :
2 novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Arrow : l'échec d'une réussite aéronautique
Télévision
7 min 13 s
Durant ses sept ans de vie, le projet Arrow fait passer les Canadiens par toute la gamme des émotions.
A.V Roe, un géant de l'avion militaire
Télévision
1 min 17 s
En 1954, A.V. Roe Canada, filiale d'une compagnie britannique, est chargée de construire l'avion intercepteur CF-105.