Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Agatha Chimie

Date de diffusion : 27 février 1980

Comme Miss Marple, l'héroïne de la romancière Agatha Christie, les chimistes peuvent se porter au secours des enquêteurs et élucider des affaires crapuleuses. Dans leur laboratoire, ils découvrent, sur des morceaux de tissu ou des objets, des indices invisibles à l'œil nu. Souvent, il s'agit de preuves que le criminel a tenté de faire disparaître.

En 1980, l'émission Science-Réalité explore différentes spécialités des sciences judiciaires. L'animateur Donald Dodier interroge des experts en identification de documents, des chimistes, des biologistes et un balisticien sur leur apport aux enquêtes policières.

Les experts en documents peuvent identifier l'auteur d'une lettre anonyme en utilisant différentes techniques. Dans le cas de lettres manuscrites, ces spécialistes analysent l'inclinaison des lettres, la forme des caractères, et tentent d'évaluer s'il s'agit d'une écriture déguisée. L'étude des textes dactylographiés ou tapés à l'ordinateur leur permet de retracer la machine à écrire ou l'imprimante de l'auteur.

Les biochimistes peuvent prêter main-forte aux experts en documents si l'auteur a utilisé sa salive pour sceller une lettre. L'analyse du fluide au microscope peut trahir le malfaiteur.

Les traces matérielles relevées sur la scène d'un crime peuvent résoudre bien des énigmes.

Ainsi, lors d'accidents de la circulation avec délits de fuite, les policiers recueillent le maximum de débris de verre, de métal ou de traces de peinture. Dans leur laboratoire, les chimistes judiciaires analysent ces fragments. Ils en identifient les composants chimiques et les comparent avec ceux contenus dans des banques de données. Une concordance des informations permet d'identifier les véhicules en cause.

Agatha Chimie

• Lors d'agressions sexuelles, de morts suspectes ou de conduites en état d'ivresse, les enquêteurs font souvent appel aux chimistes. Dans le laboratoire de toxicologie, les scientifiques recherchent la présence d'alcool, de drogue, de médicament ou de poison dans le sang des victimes ou des suspects.

• Bien avant l'arrivée des tests d'ADN, les laboratoires de biologie judiciaire s'affairaient à étudier les fibres d'un vêtement, à déterminer le groupe sanguin d'une tache de sang et à analyser des cheveux au microscope.

• L'examen au luminol permet de révéler des taches de sang nettoyées ou séchées, invisibles à l'œil nu. Les taches de sang effacées s'illuminent au contact de ce produit phosphorescent. Par la suite, les biologistes judiciaires doivent confirmer la présence de sang avec d'autres tests chimiques ou immunologiques.

• Très efficace, le luminol permet de détecter sur une surface absorbante une trace de sang qui date de plusieurs années.

• Les fibres textiles des vêtements sont parfois utilisées comme indices dans une enquête. Des biologistes montent les fibres sur des lames, entre deux pointes de diamant, afin de les examiner au microscope. Après analyse, ils comparent les échantillons avec d'autres pièces amassées pendant des années.

• Les laboratoires de sciences judiciaires doivent conserver au froid dans des réfrigérateurs certaines pièces à conviction et des produits chimiques comme le luminol. (Voir le clip Chimie judiciaire.)

Agatha Chimie

Média : Télévision

Émission : Science-réalité

Date de diffusion : 27 février 1980

Invité(s) : Jacques Antoons, Pierre Boulanger, Gianfranco Cavallo, Carole Fortin, Claude Fortin, André Galarneau, Luc Granger, Michel Loiseau, Pierre Marchand, André Munch, Bernard Péclet

Ressource(s) : Donald Dodier, Thérèse Patry

Durée : 25 min 27 s

Dernière modification :
27 septembre 2007


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Radarsat ou la planète photographiée
Télévision
12 min 52 s
Le couple satellite-radar est l'outil par excellence pour scruter le globe.
Qu'est-ce que le fluor?
Télévision
7 min 27 s
Les bienfaits du fluor pour la santé dentaire ont été prouvés. Pourtant, la fluoration de l'eau potable a toujours ses détracteurs.