Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Phénomènes inexpliqués · Ces visiteurs venus du ciel

Période : 1947 - 2004

Ces visiteurs venus du ciel

Sommes-nous visités par des êtres venus de l'espace? Existe-t-il une autre forme de vie dans l'univers? Au Canada comme ailleurs dans le monde, des centaines d'observations d'objets volants non identifiés et de témoignages de contacts avec des extraterrestres sèment le doute. Si bon nombre de récits relèvent du canular ou sont reliés à des phénomènes naturels ou humains, d'autres demeurent inexplicables.

icone_tv
8 clips télé
icone_micro
12 clips radio

Des extraterrestres parmi nous?

Date de diffusion : 7 novembre 1991

Le scientifique français Jean-Pierre Petit, directeur de recherche au CNRS au moment de cette entrevue, est l'un des spécialistes sur les extraterrestres les plus reconnus. Il a longtemps enquêté sur une race d'extraterrestres qui nous auraient visités à plusieurs reprises et qui se seraient même fondus dans certaines sociétés humaines : les Ummites.

Pour démontrer sa thèse, Petit fait entendre aux auditeurs un enregistrement de 1968 d'une voix ummite. Les examens effectués par un laboratoire de phonétique prouvent qu'il ne s'agit pas d'une voix humaine.

- Allô, monsieur Sesma, nous avons lu votre livre. Nous sommes des extraterrestres.

Le 14 janvier 1966, Fernando Sesma aurait reçu un premier appel téléphonique des Ummites. Sesma, un fonctionnaire espagnol habitant Madrid, est le président de la Société des amis des visiteurs de l'espace, un club ésotérique dont les membres se réunissent chaque semaine. Nullement ébranlé par l'appel, celui-ci aurait répondu candidement :

- De quelle planète venez-vous?
- D'une planète que nous nommons Ummo et qui est à une quinzaine d'années-lumière de la Terre.

Les visiteurs de l'espace seraient entrés en contact avec Sesma et ses confrères d'association par écrit. Sesma aurait accumulé des centaines de pages de lettres qui portent la signature DEI 98. Un jour de 1967, Sesma reçoit une lettre qui l'avertit de l'arrivée de plusieurs vaisseaux à travers la planète, dont un près de Madrid, qui doit ramener le signataire DEI 98 chez lui. À la date prévue, le 1er juin 1967, l'atterrissage d'une navette a bien été signalée par plusieurs témoins, traces au sol à l'appui, à San José de Valderas.

Inspiré par l'académicien Andréï Sakharov et quelques autres éminents astrophysiciens, Jean-Pierre Petit a repris l'hypothèse selon laquelle l'Univers serait composé de deux dimensions. L'une, dans laquelle la Terre évolue et qui est régie par les lois de la relativité, et l'autre, « l'univers-ombre », où le temps s'écoulerait à l'envers. En fait, les galaxies seraient logées dans les trous d'un gruyère invisible.

Les nombreuses recherches cosmologiques, notamment sur la composition des trous noirs, pourraient expliquer de façon théorique le voyage des vaisseaux spatiaux. Le passage d'un univers à l'autre, se ferait via certains de ces trous noirs.

Des extraterrestres parmi nous?

• En 1975, un ami de Jean-Pierre Petit lui montre des documents prétendument signés de la main d'extraterrestres : les Ummites. Petit prend ces écrits à la légère et croit qu'il s'agit d'une farce. Au fur et à mesure qu'il les scrute, il se rend compte qu'ils sont chargés de connaissances en avance sur leur temps. Ils expliqueraient, entre autres, une partie du fonctionnement des engins spatiaux et des voyages interstellaires. Inspiré de ces documents, il publie des recherches scientifiques, notamment sur la mécanique des fluides et la propulsion MHD (magnéto-hydrodynamique), qui feront avancer la science.

• Cosmonautes des fresques rupestres du désert du Tassili, turboréacteur de la dalle de Palenque au Mexique, peinture d'une fusée à Pompéi, les œuvres artistiques de la préhistoire qui s'apparentent à des êtres et des engins venus d'ailleurs ne manquent pas. Si pour certains ces œuvres font directement référence à des visiteurs de l'espace, pour d'autres il ne s'agit là que d'une représentation artistique.

• Des chercheurs comme l'Allemand Hartwig Hausdorf, de même que des organisations scientifiques comme le SETI Institute, enquêtent sur une étrange histoire. En 1937, lors d'une expédition dans la région montagneuse de Baian-Kara-Ula, située à la frontière du Tibet et de la Chine, l'archéologue chinois Chi Pu Tei fait la découverte d'étranges squelettes de petite taille, à peine 1,32 mètre, qu'il trouve dans des grottes funéraires. Il remarque que les têtes des squelettes sont disproportionnées par rapport à leurs petits corps…

• Chi Pu Tei, l'archéologue chinois, découvre également de mystérieux disques de pierre dans chacune des 716 grottes. Des inscriptions d'origine inconnue y sont gravées. Quelques années plus tard, en 1947, le scientifique anglais Karyl Robin-Evans, qui a eu vent de la légende de ces pierres, part en expédition à Baian-Kara-Ula pour tenter de résoudre l'énigme entourant les « Dropa », un peuple mystérieux qui, plusieurs le prétendent, descendrait des extraterrestres.

Des extraterrestres parmi nous?

Média : Radio

Émission : En direct

Date de diffusion : 7 novembre 1991

Invité(s) : Jean-Pierre Petit

Ressource(s) : Christiane Charette

Durée : 11 min 53 s

Dernière modification :
4 janvier 2011


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Le Soleil a rendez-vous avec la Lune
Télévision
2 min 29 s
10 mai 1994
Le 10 mai 1994, le Soleil est dans la Lune sous le regard attentif des Québécois.
Satellites canadiens
Dossier
Dès 1962, le Canada est le troisième colonisateur de l'espace, après l'ancienne Union soviétique et les États-Unis.